police_1.jpg

Hypersurveillance policière

La surveillance d’activités criminelles par la police est nécessaire. Mais la finalité des outils est-elle toujours bien respectée ? Ces outils répondent-ils aux impératifs légaux nationaux et internationaux ? Et avec quels garde-fous pour notre vie privée ? Découvrez avec nous la banque de données générales de la police (BNG) et les outils de surveillance qui fichent, qui filment ou nous photographient, avant de plonger nos données sous des couches de t-pex ou dans des logiciels algorithmiques.

Les articles du thème

Un journalisme exigeant peut améliorer notre société. Rejoignez notre projet pour lire tout notre contenu.

La communauté Médor, c’est déjà 3511 abonnés et 1880 coopérateurs

Médor ne vous traque pas à travers ses cookies. Il n’en utilise que 3 maximum pour la sécurité et la navigation.
En savoir plus