Autopsie d’une fiche de médecin

Voici un cas concret : les rentrées financières d’un médecin, à la lecture du registre BeTransparent. Pour mieux comprendre (ou pas).

Visuels_Goffard.png
Margaux Dinam. CC BY-NC-ND.

Comment fonctionnent les déclarations dans BeTransparent ? En trois étapes :

  1. Les firmes pharmaceutiques remettent des fichiers avec l’ensemble des bénéficiaires (personnes et organisations) de leur générosité.
  2. BeTransparent digère le tout et produit des fiches individuelles de médecin ou organisations en croisant l’ensemble des contributions des firmes.
  3. Et parfois, même le docteur concerné ne comprend pas les montants qu’il est supposé avoir reçus.

Un cas concret : Jean-Christophe Goffard, directeur du service de médecine interne à l’hôpital Erasme, parcourt sa fiche BeTransparent avec nous. En trois ans, il aurait touché 8029,15 euros. Dans sa poche ? Pas vraiment. Voici ses données en 2018, 2019 et 2020. Il nous les explique année par année.

GOFFARD_2018.png


1. / 650 et 961,27 euros

CSL Behring. Ces sommes recouvrent l’inscription (650 euros) à un congrès au Portugal sur l’immuno-déficience ainsi que les frais de déplacement et de logement. C’est la première fois que je vois ces montants. Dans les documents préparatoires, les firmes demandent uniquement si ces frais nous sont imputables ou à l’hôpital.

2. / 2900, 432,23 et 340 euros

Il s’agit d’un Data safety monitoring board (DSMB) : un comité d’experts indépendants chargé de surveiller les données d’un essai clinique et d’arrêter ou de continuer l’étude en fonction de résultats intermédiaires. La firme ne peut pas participer aux réunions de manière à respecter notre indépendance. Là aussi, c’est l’hôpital qui est payé et une partie de la somme est réallouée sur un compte du service.

GOFFARD_2019.png

3. / 196,65 euros

Mes souvenirs ne sont …

Lire, en toute liberté

Cet article semble vous intéresser. Vous pouvez lire la suite à votre aise : c’est un cadeau. Nos contenus doivent être accessibles au plus grand nombre. La période d’essai d’un mois, gratuite et sans engagement, est également faite pour cela. Cependant, nous avons besoin d’être financés pour continuer notre projet. Si vous trouvez notre travail important, n’hésitez pas : devenez membre de Médor.

Un journalisme exigeant peut améliorer notre société. Voulez‑vous rejoindre notre projet ?

La communauté Médor, c’est déjà 2845 membres et 1727 coopérateurs

Médor ne vous traque pas à travers ses cookies. Il n’en utilise que 3 maximum pour la sécurité et la navigation.
En savoir plus