Notre coopérative

Médor est un projet citoyen qui n’a à sa tête ni grand patron ni puissant groupe d’entreprises. Plus de 1700 personnes sont garantes de son indépendance. Pour un projet de presse qui lutte contre toute forme d’injustice et œuvre à enrichir le débat démocratique, se constituer en coopérative à finalité sociale était une évidence. La force et l’intelligence du collectif nous permettent chaque jour de poursuivre en toute liberté notre travail d’intérêt public.

Cette entreprise est la prunelle de nos yeux. A travers elle, nous contribuons avec enthousiasme à l’économie sociale et solidaire, plus respectueuse et responsable que celle qui tend à guider les choix mondiaux.

Un peu d’histoire

La coopérative Médor est née le 4/07/2014. Les 19 fondateurs du projet tenaient à ce que la structure de leur société réponde aux valeurs qui les animaient : indépendance, solidarité et transparence… Dès ce moment-là, Médor est entré en levée de fonds et y est toujours. Il est possible d’acquérir à n’importe quel moment des parts sociales de la coopérative.

Depuis septembre 2019, Médor propose une offre éditoriale élargie qui s’appuie notamment sur une plateforme web rendant sa relation aux lectrices et lecteurs plus participative. Pour un journalisme indépendant, encore plus fort et plus percutant…

Pour permettre ce développement, nous avons mené une recapitalisation de l’entreprise en 2019 et 2020. Cette recapitalisation importante nécessitait l’élaboration d’une note d’informations a déposer auprès la FSMA et rappelant les risques de l’investissement. Depuis l’expiration de cette note, le 11 décembre 2020, nous sommes repassés à une stratégie d’accueil passif de coopératrices et coopérateurs, avec un montant par personne plafonné à 5 000€ maximum et un objectif annuel de levée de fonds de 500 000€ maximum, dans le respect de la loi belge en vigueur.

Les fonds récoltés lors de la recapitalisation nous ont permis de financer les développements de notre site web et les frais liés à l’expansion de notre journalisme participatif (notamment la rémunération de nos journalistes et de nos illustrateurs pour les articles sur le web).

Le fonctionnement de la coopérative

Assemblée générale

Tous les coopérateurs et coopératrices en sont membres. Elle se tient au moins une fois par an, durant le mois de juin.

L’assemblée se prononce sur les grandes orientations de Médor, sur les comptes et les budgets et désigne les membres du conseil d’administration, en toute transparence. Cette réunion annuelle est l’occasion de découvrir les avancées et les projets en cours, de poser des questions, de critiquer le travail et de faire des suggestions. Et de voter bien sûr !

"Une personne = 1 voix"

Le principe vaut pour toutes les décisions prises au sein de l’entreprise. Autrement dit, chaque coop’possède une voix à l’assemblée générale, peu importe le nombre de parts achetées. De quoi assurer que le pouvoir découle du processus démocratique et non de la fortune investie.

2 types de parts

L’assemblée est divisée en deux groupes. Le groupe des Coops détenteur de part « C » et le groupe des Fondateurs-Fondatrices qui détiennent les parts « F ». Une décision est prise si elle emporte la majorité dans chacun des 2 groupes.

En cas d’absence à l’assemblée générale, vous pouvez donner une procuration à une autre personne possédant une part C ou F.


Points soumis aux votes

Les principaux votes concernent :

- le bilan et les comptes de l’année précédente : comment se sont portées les finances de l’entreprise

- le budget de l’année en cours, qui dépend d’un plan financier sur le long terme

- si c’est nécessaire : l’affectation du bénéfice. Sera-t-il réinjecté dans l’entreprise pour soutenir son fonctionnement et son développement. Ou bien sera-t-il transformé en dividendes (de 6 % maximum) distribués équitablement à l’ensemble des coopérateurs et coopératrices ?

Aspects légaux

La coopérative Médor, lors de sa création en 2014, a été reconnue comme une coopérative à finalité sociale SCRL-FS (terminologie garantissant la prise de décision démocratique et la prestation de services aux membres ou à la communauté plutôt que la réalisation de bénéfices). Le nouveau code des sociétés a bousculé toute la terminologie. Médor est à présent une SCES agréée (société coopérative appartenant à l’économie sociale et agréée CNC). Le nom change, les principes -fixés dans nos statuts- restent les mêmes.

Vous pouvez récupérer le montant investi tout ou partie en fonction de la valeur de la part calculée l’année X-1 de la demande et sous certaines autres conditions (précisées à l’article 10 de nos statuts), qui visent à ne pas mettre Médor en difficulté. Les parts ne génèrent jamais de plus-value au moment d’une éventuelle transmission ou retrait des parts ou de la dissolution de la société.

Le dividende annuel sur un bénéfice éventuel est légalement plafonné à 6 %. L’assemblée générale décide souverainement s’il y a lieu de distribuer les éventuels bénéfices aux coopérateurs. Ces dernières années, l’AG a chaque fois décidé de réinvestir le bénéfice dans le projet. Nous ne visons pas l’enrichissement personnel (qui serait très improbable), mais la plus-value pour la communauté et la pérennité du projet.

Pour toute question, une seule adresse : medor@medor.coop

Agréments et principes de coopération

Médor respecte les principes de l’Alliance coopérative internationale, parmi lesquels l’engagement envers la communauté, l’adhésion ouverte à toutes et tous sans discrimination ou le pouvoir démocratique exercé par les membres.

La coopérative a aussi reçu le label Financité comme un placement équitable, citoyen et transparent. Ce label se base sur des critères sociétaux et certifie que les activités menées par Médor sont génératrices d’utilité sociale.

Médor est agréé par le ministre de l’économie et fait partie du Conseil National de la Coopération de l’Entrepreneuriat social. Cet agrément garantit que les sociétés coopératives concernées fonctionnent dans le respect des valeurs et principes coopératifs que sont : la libre entrée pour de nouveaux associés, l’absence d’associé dominant et l’absence de but spéculatif.

Les documents

Les convocations et ordre du jour des assemblées générales

Les statuts, les comptes, bilans, rapports annuels, PV des assemblées générales,…

Statuts de la SCRL FS Médor AG2020 AG2019 AG2018 AG2017

L’ensemble des comptes publiés au moniteur sous le numéro d’entreprise 0555 681 227

logo fairfin
SWES-20-21981-WALTER-CMJN-DEF.png
labels médor.png
Médor ne vous traque pas à travers ses cookies. Il n’en utilise que 3 maximum pour la sécurité et la navigation.
En savoir plus