0min

Bernard : "les tox’sont à part de la société, tout simplement"

Bernard.jpg
Serena Vittorini. CC BY-NC-ND.

Bernard [nom d’emprunt] a 37 ans. Il est originaire d’Amay et vit à Huy depuis qu’il a 16 ans. Il a commencé à prendre de l’héroïne à 27 ans suite, selon lui, à un chagrin d’amour. A ce moment-là, il travaillait comme indépendant dans le bâtiment. La rédaction l’a rencontré dans un commerce, dans une pièce isolée. Bernard revenait de plusieurs mois de prison. «  Là-bas, j’avais arrêté, j’étais complètement sevré  », dit-il. Mais de retour en ville, il a tout de suite été tenté de recommencer. « J’ai seulement consommé 3 ou 4 fois avant de comprendre que j’étais à nouveau dépendant  ».

Tags

Dernière mise à jour

Un journalisme exigeant peut améliorer notre société. Voulez‑vous rejoindre notre projet ?

La communauté Médor, c’est déjà 3511 abonnés et 1880 coopérateurs

Vous avez une question sur cet article ? Une idée pour aller plus loin ?

ou écrivez à pilotes@medor.coop

Médor ne vous traque pas à travers ses cookies. Il n’en utilise que 3 maximum pour la sécurité et la navigation.
En savoir plus