1min

Le trou et l’horizon

L’édito de Médor n°33

Le trou. D’abord on ne voit que lui. Notre gouffre.

Cet article est issu d’un magazine papier troué, parfois difficilement transposable à l’écran. Pour une pleine expérience de lecture, ruez-vous en librairie.

Les guerres se multiplient, la crise énergétique n’est que la face visible du chaos environnemental. Les élections de 2024 annoncent un Vlaams Belang toujours plus incontournable en Flandre. Moins de 50 % de la population mondiale vit dans une démocratie.

Medor33-20

C’est le trou dans notre budget qui menace – on vous raconte tout ça dans l’Appel de Médor pour un journalisme robuste. C’est la disparition des librairies et imprimeurs, ces métiers de papier qui ferment en cascade et entraînent dans leur chute les titres indépendants.

Nos paysages changent. Alors que le web foisonne de publications, l’info papier disparaît du monde physique. En dix ans, près d’une librairie indépendante sur quatre a baissé le rideau. Et sur les étals de celles qui survivent, la diversité des journaux souffre entre les canettes et les clopes. Aujourd’hui, une enseigne sur dix propose moins de 100 titres, là où d’autres en proposaient jadis… 3 000 !

Moins de librairies, moins de presse, et donc… moins de points de vue. Les échanges se passeront désormais sur internet, chacun bien au chaud dans son alcôve algorithmique, ses convictions adoubées par sa communauté. Celle qui ne bouscule pas. Celle qui est toujours d’accord. Stoooooooooooooop !

Il y a des raisons d’espérer. Greta Thunberg n’aura que 21 ans en 2024. Donald Trump, lui, en aura 78… La compréhension écologique n’a jamais été aussi forte et les climatosceptiques ont perdu la bataille du constat. Le changement climatique est une réalité. Sur laquelle on peut espérer agir.

En une décennie, les enjeux de genre se sont imposés. Les progrès médicaux permettent de soigner des cancers dont on mourait il y a peu.

Le soleil ne disparaîtra pas avant cinq milliards d’années. On a le temps.

Medor33-21

Celle qui assume la sous-performance, l’imperfection, comme moyen, non pas d’être solide et puissant, mais de résister aux chocs. À long terme. Médor vous proposera toujours une information faite maison, un laboratoire d’expérimentation, des espaces d’échange, de réflexion et de surprise.

Ce trou n’est pas qu’un abîme. Il est la contrainte qui provoque la création. Il malmène le papier et le rend pourtant indispensable. L’objet et le contenu deviennent indissociables. Une ode au monde en trois dimensions. Qui pourrait lire un magazine troué sur écran ?

Notre percée, c’est un espace à combler, une ouverture, un trou de mini-golf, une lucarne, une fenêtre sur l’avenir. Un appel.

appel-6
M33-4
https://medor.coop/appel
M33-1
Tags

Dernière mise à jour

Vous avez une question sur cet article ? Une idée pour aller plus loin ?

ou écrivez à pilotes@medor.coop

Un journalisme exigeant peut améliorer notre société. Voulez‑vous rejoindre notre projet ?

La communauté Médor, c’est déjà 3512 abonnés et 1880 coopérateurs

Médor ne vous traque pas à travers ses cookies. Il n’en utilise que 3 maximum pour la sécurité et la navigation.
En savoir plus