Nos enquêtes participatives

Gros sur la patate

En Belgique, la patate et la frite sont reines. En quarante ans, la surface agricole dédiée à la culture de pommes de terre a triplé. Elle couvre aujourd’hui près de 100.000 hectares dans le pays. Et notre pays est devenu également le plus gros exportateur de pommes de terre transformées (frites, croquettes, chips) au monde. Les géants de la transformation, Clarebout ou Lutosa (McCain) affichent des chiffres d’affaire en centaines de millions d’euros. Et garantissent aux patatiers qui les fournissent d’avoir un revenu intéressant, chose rare dans un monde agricole en crise prolongée. À la condition de respecter des contrats de livraison aux règles drastiques.

Pour alimenter leurs usines, les « gros » de la transformation cherchent aussi à se fournir en France. Wallonie (Hainaut, notamment), Flandre (vers Courtrai) et nord de la France se retrouvent donc au cœur d’une chasse à la pomme de terre intense. Raison pour laquelle les médias indépendants Médiacités, Médor et Apache s’associent dans cette enquête participative pour comprendre l’envers de la pomme de terre. Car si tout le monde fait de la patate parce que ça se vend, quels en sont les dommages collatéraux ?

Nous nous pencherons sur les risques de dégâts environnementaux d’une culture qui a besoin de pesticides, les conditions de travail dans les usines de transformation mais aussi sur la concentration des terres autour d’une monoculture et de l’impact que les patates belges et françaises, fortement dédiées à l’exportation, peuvent avoir sur la diversité agricole. Et pour cela, nous avons besoin de vous. Partagez-nous votre expertise.

site dédié.jpeg

L'enquête de santé

L’hôpital et le monde du soin sont-ils devenus une entreprise comme une autre ? Avec ses logiques de rentabilité, ses variables d’ajustement et ses privatisations de services ? Enquête en milieu hospitalier en pleine pandémie de COVID-19. Après avoir cherché à rendre hommage aux soignant·e·s décédé·e·s dans l'exercice de leur fonction au cours de la première vague, Médor cherche à comprendre comment fonctionnent les hôpitaux aujourd'hui, avec quelles conséquences pour le personnel et la patientèle. Médécins, infirmier·e·s, assistant·e·s, aide-soignant·e·s, témoignez de la pression des chiffres sur votre travail de soins.

sante-enquete.jpg
Marin Driguez

Mon enfant hors du rang

Aidez-nous à comprendre les inégalités scolaires liées à l'exclusion. Votre enfant a-t-il été viré d’un « bon établissement » secondaire ? Ou poussé subtilement vers la sortie, sans que cela soit justifié à vos yeux ? Peut-être n’était-il pas assez « scolaire », trop chahuteur, ou tout simplement « trop nul » pour cette belle école ? Quelles sont les raisons évoquées par les établissements pour se séparer progressivement de leurs élèves qui n’entrent pas dans le rang ?

Répondez à nos questions.

hors_du_rang_rouge.max-800x530.jpg
Amélie Carpentier. CC BY-NC-ND

La douleur des belges

Médor enquête sur les opioïdes. Aidez-nous à remplir notre carte de la douleur et à comprendre les effets secondaires de la consommation de plus en plus préoccupante de ces anti-douleurs dangereux en Belgique.

Je témoigne

carte-opioïdes.png

Consultez les témoignages déjà enregistrés


Mon media ce macho

Le journalisme un problème de sexisme. Notre enquête dans le Médor de septembre 2019 a montré comment l'univers médiatique belge faisait fuir les femmes.

En marge de l'enquête nous avons lancé une page pour collecter des témoignages de journalistes. Du sexisme ordinaire aux avances glauques, les témoignages interpellent.

Si vous avez subi des actes pareils en rédaction, vous pouvez venir déposer (anonymement, si vous le désirez) votre parole.

Je témoigne

sexisme-journalisme
Rebecca Rosen. CC BY-NC-SA

Ce projet de journalisme participatif est rendu possible grâce au soutien apporté par la Région de Bruxelles capitale dans le cadre de l’appel à projet « projets innovants développés par des entreprises sociales et démocratiques ».

Médor est un média indépendant. Notre site ne contient pas de pub. Toutefois, il utilise quelques cookies pour faciliter son utilisation. Lisez notre politique de cookies pour en savoir plus.
En savoir plus