2min

On n’en a pas fini

En mars dernier, nous vous offrions un city-trip glaçant à Las Vegas, au Shot Show, la grande foire de l’armement civil aux États-Unis. Questionné au parlement wallon, le ministre de l’Économie Willy Borsus a défendu la politique de l’entreprise et son affiliation à la NSFF. Sa conclusion, en novlangue politique : « Le groupe Herstal a l’ambition de pratiquer des techniques de marketing responsables, respectueuses de la société, mais aussi des communautés locales. » Circulez, il n’y a rien à voir.

jeune-aigle-americain
Jules Rousselet et Paul Peyrolle. Tous droits réservés

FN America : Borsus fait l’autruche

MÉDOR n°30 – Printemps 2023

En mars dernier, nous vous offrions un city-trip glaçant à Las Vegas, au Shot Show, la grande foire de l’armement civil aux États-Unis. FN America, filiale locale du fleuron wallon des armes légères, y présentait ses derniers modèles. Notre enquête exposait la proximité de FN America avec des organisations sulfureuses comme la National Rifle Association (NRA) ou la National Shooting Sports Foundation (NSFF), ainsi que ses collaborations avec des influenceurs franchement à droite et très anti-Joe Biden. Tout cela en contradiction flagrante avec la neutralité politique que revendique officiellement la FN Herstal. Questionné au parlement wallon, le ministre de l’Économie Willy Borsus a défendu la politique de l’entreprise et son affiliation à la NSFF. Sa conclusion, en novlangue politique : « Le groupe Herstal a l’ambition de pratiquer des techniques de marketing responsables, respectueuses de la société, mais aussi des communautés locales. » Circulez, il n’y a rien à voir.

4.png
Mélanie Utzmann-North. CC BY-NC-ND

Jugement dans l’affaire Fanny Apes

MÉDOR n°22 – Printemps 2021

Dans le Médor numéro 22, nous racontions comment la jeune athlète Fanny Apes avait été harcelée, puis poignardée dans le dos, en février 2020, par son ancien compagnon, dans un train au niveau de Rhode-Saint-Genèse. Notre enquête montrait comment les signaux d’alerte émis par Fanny Apes à la police avaient été minimisés. En février 2023, son ex-compagnon a été condamné par le tribunal correctionnel de Bruxelles à une peine de quatre ans de prison avec sursis probatoire. Les faits ont été requalifiés de tentative d’assassinat en coups et blessures volontaires ayant entraîné une incapacité de travail à la victime. Fanny Apes continue, elle, de se reconstruire après cette agression.

momentflam5.jpg
Frederik Buyckx. Tous droits réservés

Chris de Stoop et son « oncle », en français

MÉDOR n°23 – Été 2021

C’était un des moments forts du Médor 23. Kasper Goethals (De Standaard) rencontrait Chris De Stoop, journaliste et écrivain flamand de renom, pour évoquer son livre Het boek Daniel.

Daniel Maroy, c’est « l’oncle » de Chris De Stoop. Un agriculteur reclus, assassiné en 2014 à coups de fourche, par des paumés à peine majeurs de Roubaix. Les liens familiaux s’étaient distendus. De Stoop apprend la mort de son oncle par un notaire et entame une double marche. Enquête journalistique et constitution en partie civile au procès de ces jeunes désœuvrés, pour comprendre ce qui les a menés à « ça », « juste » pour piquer le cash de son « oncle ». Het boek Daniel est désormais traduit en français et disponible aux éditions Globe. Une vaste quête pour comprendre la perte de toute empathie.

Envie d’organiser une lecture de Het boek en arpentage, passez une annonce dans Médor !
Toute annonce encodée sur annonces.medor.coop avant le 1er août pourra être publiée dans le numéro de septembre. C’est ultra simple et ultra gratuit !

envie-petites-annonces
Tags

Dernière mise à jour

Un journalisme exigeant peut améliorer notre société. Voulez‑vous rejoindre notre projet ?

La communauté Médor, c’est déjà 3537 abonnés et 1883 coopérateurs

Vous avez une question sur cet article ? Une idée pour aller plus loin ?

ou écrivez à pilotes@medor.coop

Médor ne vous traque pas à travers ses cookies. Il n’en utilise que 3 maximum pour la sécurité et la navigation.
En savoir plus