1min

L’aspirateur d’amis

Médor, c’est avant tout une histoire collective, un projet horizontal, à hiérarchie tournante, réalisé avec des logiciels et des collaborateurs libres. Vous avez aimé Médor ? En voici les cuisines.

Le coup de l’entonnoir

On a toujours été très clairs là-dessus : nos budgets sont destinés principalement à notre travail journalistique (pas à des plans de com ou du marketing) et c’est cette qualité qui sera notre meilleure carte de visite. Oui mais Médor grandit, évolue et souhaite se faire connaître de nouveaux publics. Nous avons donc sélectionné l’agence de communication Hungry Minds, basée à Namur et à Bruxelles, qui a accepté de travailler pour nous sans chercher à nous convertir au dieu du tracking et à ses archanges du sponsoring Facebook. Concrètement ? Hungry Minds a été missionnée pour lancer une campagne de feu, d’avril à décembre, pour que toute la Belgique entende parler de notre nouvelle enquête participa­­tive, consacrée à l’hypersurveillance (voir p. 8). Sa « target » : attirer de nouveaux lecteurs dans notre « funnel » (un genre d’entonnoir-aspirateur à amis, dans le langage marketing) sans jamais traquer ni surveiller personne ! Mais en misant sur le seul pouvoir… du journalisme.

Et votez maintenant !

Cette année encore, nous renonçons à un grand bal masqué de coopérateurs. Mais nous maintenons l’essentiel : une information transparente (séance d’info le 5 juin et tous les docs sur medor.coop/mapart) et une possibilité, pour chaque coopérateur, de s’exprimer sur notre projet et d’élire ses représentants au CA. Les votes se font soit par courrier postal (formulaire à imprimer et à renvoyer avant le 18 juin), soit via un formulaire sécurisé sur notre site. Les résultats des votes seront publiés après le 19 juin, date de l’assemblée « officielle ».

Dans la marmite

Médor fait partie depuis ses débuts de la galaxie d’entreprises de l’économie sociale et solidaire en Belgique. Un secteur bouillonnant, qui contribue à remettre l’économie au service de l’intérêt général et applique les principes du développement durable dans l’entreprise. Notre coopérative vient de rejoindre deux projets destinés à booster le secteur : une campagne de sensibilisation auprès des 18-35 ans menée par W.Alter et ConcertES (la concertation des organisations représentatives de l’économie sociale) et le projet es.cap (coordonné par l’Université de Liège), dont Médor rejoint le comité de pilotage. Objectif : mettre en lien les chercheurs avec les acteurs de terrain du secteur, pour enrichir les pratiques. Joli !

Dernière mise à jour

Vous avez une question sur cet article ? Une idée pour aller plus loin ?

ou écrivez à pilotes@medor.coop

Un journalisme exigeant peut améliorer notre société. Voulez‑vous rejoindre notre projet ?

La communauté Médor, c’est déjà 3133 membres et 1691 coopérateurs

Médor ne vous traque pas à travers ses cookies. Il n’en utilise que 3 maximum pour la sécurité et la navigation.
En savoir plus