2min

Sauve qui sait !

Médor n’est pas un chien. Mais il commence à avoir une gueule. Enfin ! Il y a trois ans, lors de l’une de nos toutes premières réunions, nous émettions le souhait de faire « du journalisme de journalistes ». Cet objectif peut paraître a priori un peu petit joueur. Il est pourtant aussi ambitieux que de vouloir encore faire du « pain de boulangerie » alors que les grandes surfaces en proposent moins cher, plus vite et avec une odeur de cuisson diffusée en spray. Ce journalisme pétri à la main implique de se remettre à l’enquête, de contourner les machines de guerre que sont devenus les services de communication, et d’investir notre territoire, la Belgique.

Humblement, Médor espère faire vivre ce journalisme d’intérêt public (à ne pas confondre avec le succès populaire), qui ne cherche pas à séduire le lecteur mais à lui ouvrir les yeux. Les menaces sont réelles. Parmi elles, celle des procès, qui constituent, selon Jean-Paul Marthoz, l’« une des principales formes de censure qui pèsent aujourd’hui sur la presse des pays démocratiques ». Mais au quotidien, c’est surtout la précarité du métier, la peur de nuire aux intérêts économiques des groupes de presse ou la course à la rentabilité qui tuent le journalisme à petit feu. Médor a pensé l’organisation du travail collectif, les rémunérations des auteurs et l’indépendance de la coopérative dans l’espoir, si pas d’apporter des réponses définitives à ces questions, au moins d’ouvrir le débat.

L’âme sportive, nous nous sommes ajouté …

Merci pour votre curiosité

Cet article semble vous intéresser. Vous pouvez lire la suite à votre aise : c'est un cadeau. Nous voulons que Médor touche le plus large public possible. Cependant, nous avons besoin d’être financés pour continuer notre projet. Si vous trouvez notre travail important, n’hésitez pas : devenez membre de Médor.

Un journalisme exigeant peut améliorer notre société. Voulez‑vous rejoindre notre projet ?

La communauté Médor, c’est déjà 3495 membres et 1669 coopérateurs

Médor est un média indépendant. Notre site ne contient pas de pub. Toutefois, il utilise quelques cookies pour faciliter son utilisation. Lisez notre politique de cookies pour en savoir plus.
En savoir plus