Le jour où je me suis engueulé avec ma pneumologue

Le consentement. Épisode 2.

Sacha Hôpital.jpg
Sarah Fabre. CC BY-NC-ND.

C’est dingue, cette médecin qui me dit à propos de mon asthme : «  Vos résultats annuels précédents ne sont pas utiles.  » Elle prend sa pension et après elle, merci pour le suivi. Cette fois, c’est sûr, je m’intéresse pour de bon à la sauvegarde et à la circulation de mes données de santé. Puisque j’ai donné mon consentement, autant que cela serve, non ? Savoir ce que l’on sait de moi. Comprendre où sont stockées les données sensibles. Espérer que les transferts d’informations soient fluides, tout en redoutant qu’ils soient mal gérés… Casse-tête du siècle. Tiens, mon téléphone vibre ? C’est Alix. Voilà au moins une bonne nouvelle.

Cette investigation par épisodes est l’un des volets de notre grande enquête participative sur l’hypersurveillance à la belge.

hypersurveillance_santé.jpg

Je le sais d’avance : ce sera notre dernier rendez-vous. Depuis mes 16 ans, je viens ici une fois l’an - examen de routine, où en est mon asthme allergique et chronique, une série de prescriptions et à l’année prochaine. J’en ai désormais 34, se dit Sacha, et aujourd’hui, je vais larguer ma pneumologue.

Parce que je n’aime plus la façon dont elle me prend en charge. Parce que j’en ai marre de cet hôpital trop loin de …

Lire, en toute liberté

Cet article semble vous intéresser. Vous pouvez lire la suite à votre aise : c’est un cadeau. Nos contenus doivent être accessibles au plus grand nombre. La période d’essai d’un mois, gratuite et sans engagement, est également faite pour cela. Cependant, nous avons besoin d’être financés pour continuer notre projet. Si vous trouvez notre travail important, n’hésitez pas : devenez membre de Médor.

Un journalisme exigeant peut améliorer notre société. Voulez‑vous rejoindre notre projet ?

La communauté Médor, c’est déjà 2835 membres et 1691 coopérateurs

Médor ne vous traque pas à travers ses cookies. Il n’en utilise que 3 maximum pour la sécurité et la navigation.
En savoir plus