Cher bourgmestre - épisode 3

Mon beau balcon, dis-moi où regarder

Jacques.Gobert.JPG
Laurent Poma. CC BY-NC-ND.

Jacques Gobert a du sang sicilien dans les veines – sa mère vient du Sud, l’aviez-vous remarqué ? De son père, il a hérité l’assurance d’une destinée aisée et les commandes d’un petit bureau de courtage, à Strepy-Bracquegnies, juste à côté de la FGTB. « Gobert Assurances », c’est eux, le père, le fils bourgmestre et le petit-fils. [Médor reconnaît ici son erreur et ne cherchera pas à la maquiller : Jacques Gobert a lancé lui-même ce bureau d’assurances ; il n’en a pas hérité. C’est Jacques Gobert en personne qui nous a signalé l’erreur, en nous téléphonant à 13h37 ce mercredi.] En revanche, le Groupe Gobert, qui vend des matériaux de construction, ça n’a rien à voir, même si le bâtiment a de quoi fasciner quand on gère une ville comme La Louvière.

« On m’a dit qu’au fond, Jacques Gobert m’aimait bien, confesse un rival politique. J’en ris encore. Je n’avais pas remarqué… » Pour beaucoup, il a l’air pincé, le maïeur. Dans le costume du chef, à l’occasion d’une de ces mondanités où il entretient son réseau (clientéliste ?), le quinqua aurait l’art de filer d’un invité à l’autre. « Excuse-moi, je dois saluer un tel ». Et un tel, et un tel. Et ainsi le bourgmestre s’évite d’avoir à parler de lui, de sa stratégie, de ses projets politiques. Toujours dans le contrôle. Il refuse par exemple de débattre en public, à notre initiative, à propos du projet Strada.

En fait, il se lâcherait vraiment quand il …

Lire, en toute liberté

Cet article semble vous intéresser. Vous pouvez lire la suite à votre aise : c’est un cadeau. Nos contenus doivent être accessibles au plus grand nombre. La période d’essai d’un mois, gratuite et sans engagement, est également faite pour cela. Cependant, nous avons besoin d’être financés pour continuer notre projet. Si vous trouvez notre travail important, n’hésitez pas : devenez membre de Médor.

Un journalisme exigeant peut améliorer notre société. Voulez‑vous rejoindre notre projet ?

La communauté Médor, c’est déjà 2844 membres et 1727 coopérateurs

Médor ne vous traque pas à travers ses cookies. Il n’en utilise que 3 maximum pour la sécurité et la navigation.
En savoir plus