1min

On en a pas fini

jeune-aigle-americain
Jules Rousselet et Paul Peyrolle. Tous droits réservés.

Citoyens américains armés par la FN Herstal, greffier du parlement wallon viré, nouveaux procès de génocidaires rwandais en Belgique et coaches gymfed priés de quitter leur poste. Médor remet le nez dans ses vieux dossiers pour vous en livrer les avancées.

Armer le citoyen

Médor n°30 – Printemps 2023

Dans son numéro 30, Médor vous emmenait au pays de Donald Trump pour scruter la filiale américaine de la FN Herstal. Fin octobre, FN America a lancé la construction d’une nouvelle usine en Caroline du Sud, non sans avoir fait jouer la concurrence fiscale entre deux sites envisagés. Cette expansion se traduit dans sa gamme commerciale : depuis peu, FN America commercialise une version bon marché de son fusil semi-automatique AR15. Le modèle à moins de 1 000 dollars séduira ceux qui ne pouvaient se payer les versions haut de gamme. Une accélération brutale de la stratégie de la marque contribuant à militariser l’arsenal civil US, que dénonçait notre article.

Greffier viré !

Médor sur le web

En automne 2021, Médor sortait une série d’articles sur les dérives du greffier du parlement wallon. Sous le titre « Parlement wallon : c’est qui le patron ? » La réponse était Frédéric Janssens. « Était », puisque le greffier vient d’être viré. Frédéric Janssens conteste les faits qui lui sont reprochés.

L’ultime procès ?

Médor n°29 – Hiver 2022

Médor racontait la présence de négationnistes rwandais sur le sol belge. Impossible de dire combien de génocidaires vivent aujourd’hui en Belgique. Certains ne seront jamais rattrapés, estimait le magistrat Damien Vandermeersch. Nous indiquions alors que le dernier procès aux assises de Bruxelles s’était déroulé en 2019. Fabien Neretse avait été condamné à 25 ans de prison.

Ce n’est plus le dernier. Lundi 23 octobre, la Cour d’assises de Bruxelles a ouvert le …

Lire, en toute liberté

Cet article semble vous intéresser. Vous pouvez lire la suite à votre aise : c’est un cadeau. Nos contenus doivent être accessibles au plus grand nombre. La période d’essai d’un mois, gratuite et sans engagement, est également faite pour cela. Cependant, nous avons besoin d’être financés pour continuer notre projet. Si vous trouvez notre travail important, n’hésitez pas : abonnez-vous à Médor.

Un journalisme exigeant peut améliorer notre société. Voulez‑vous rejoindre notre projet ?

La communauté Médor, c’est déjà 3486 abonnés et 1883 coopérateurs

Médor ne vous traque pas à travers ses cookies. Il n’en utilise que 3 maximum pour la sécurité et la navigation.
En savoir plus