1min

On n’en a pas fini

neo.jpg
Nicolas Belawez. CC BY-NC-SA

Neo, le plateau trépas

Médor n°5 – Hiver 2016

Dans son numéro 5, Médor vous expliquait le projet immobilier NEO, supposé s’installer sur le plateau du Heysel à Bruxelles. Et il concluait ceci : « Alors que NEO1 reste empêtré dans ce micmac juridique, Henri Dineur et la Ville de Bruxelles travaillent d’arrache-pied à lancer NEO2. Rappelez-vous : le centre de convention, auquel on adjoindra un hôtel de standing, était l’objectif initial de toute cette histoire […] Quoi qu’on en pense, le dossier est voué à défrayer la chronique pendant de longues années encore. »

En octobre 2020, la Ville de Bruxelles a abandonné NEO2. Et entend accélérer l’obtention du permis de bâtir de NEO1, espéré pour la fin 2020, sous peine de retrait du consortium partenaire.

Sur les bancs de l’opposition de la Ville, l’échec du projet NEO2 s’explique principalement par un manque de crédibilité et un plan d’affaires boiteux (L’Écho – 16 octobre 2020). Quand on vous disait qu’on allait en parler « pendant de longues années encore ».

Adoption.jpg
Orfée Grandhomme. CC BY-NC-ND

L’enfance envolée

Médor n°11 – Été 2018

Dans l’enquête « Enfant proie », Médor racontait le calvaire d’enfants congolais, retirés à leur famille par l’organisation « Tumaini » pour être adoptés en Belgique. Les familles en Belgique avaient alerté à maintes reprises le service de la Fédération Wallonie-Bruxelles, sans réaction notable de sa part. Ce 11 décembre 2020, près de huit ans après les premiers faits, la chambre du …

Lire, en toute liberté

Cet article semble vous intéresser. Vous pouvez lire la suite à votre aise : c’est un cadeau. Nos contenus doivent être accessibles au plus grand nombre. La période d’essai d’un mois, gratuite et sans engagement, est également faite pour cela. Cependant, nous avons besoin d’être financés pour continuer notre projet. Si vous trouvez notre travail important, n’hésitez pas : devenez membre de Médor.

Un journalisme exigeant peut améliorer notre société. Voulez‑vous rejoindre notre projet ?

La communauté Médor, c’est déjà 3313 membres et 1682 coopérateurs

Médor est un média indépendant. Notre site ne contient pas de pub. Toutefois, il utilise quelques cookies pour faciliter son utilisation. Lisez notre politique de cookies pour en savoir plus.
En savoir plus