2min

En marge !

D’où remonte-t-elle cette défiance plaquée sur des cartons bruns a priori recyclables, brandis par des milliers d’étudiants doux, mais pas comme des moutons – ils ont défilé sur les mêmes boulevards que les 40 000 nationalistes flamands de 1961 et 1962, les 300 000 pacifistes antimissiles de 1983 ou les 350 000 marcheurs blancs de 1996 ? S’ils avaient un lieu de ralliement ou une cible faisant consensus, ces défenseurs du climat iraient-ils à la Bastille, au Parlement ou chez Engie, face au parc Maximilien, où siège l’une de ces multinationales énergétiques incarnant la domination du capital ?

Qui sont-ils au juste, ces promeneurs verts, alliés de facto à la cause « jaune », sans gilet, sans vrai leader, mais sensibilisés par cette précarisation qui nous tend les bras ? Rêvent-ils des barricades ou du Grand Soir ? C’est sûr, il se passe quelque chose au Royaume des (consensus) mous. On le sent, la presse le répète, les partis de pouvoir en marche vers les élections du 26 mai en ont peur. Mais quoi, au fait ? Que se passe-t-il ? D’accord, la cité au sens étymologique du terme, la « polis », la communauté de citoyens libres et autonomes, redresse la tête, des générations si peu rebelles se disent qu’il n’est finalement pas trop tard. Et, pour peu, les 50 000 amis de la Plateforme citoyenne de soutien aux migrants, composant un groupe fermé sur Facebook, se rêveraient à gommer l’épouvantail du populisme décomplexé surfant sur cette obsession migratoire …

Merci pour votre curiosité

Cet article semble vous intéresser. Vous pouvez lire la suite à votre aise : c'est un cadeau. Nous voulons que Médor touche le plus large public possible. Cependant, nous avons besoin d’être financés pour continuer notre projet. Si vous trouvez notre travail important, n’hésitez pas : devenez membre de Médor.

Un journalisme exigeant peut améliorer notre société. Voulez‑vous rejoindre notre projet ?

La communauté Médor, c’est déjà 3422 membres et 1669 coopérateurs

Médor est un média indépendant. Notre site ne contient pas de pub. Toutefois, il utilise quelques cookies pour faciliter son utilisation. Lisez notre politique de cookies pour en savoir plus.
En savoir plus