1min

Mehdi et la gueule de l’emploi

Dernier appel à candidatures pour notre bourse inclusion

Elephants
Axel Korban. CC BY-SA.

Le 19 janvier dernier, un candidat à notre bourse Inclusion nous écrivait : « Pourquoi la bourse inclusion ? Parce que l’annonce m’est passée devant les yeux et que je m’y suis vu. J’ai un nom et une gueule d’arabe, je ne sais pas si ça suffit. Mehdi Khelfat aussi et je ne sais pas s’il apporterait grand chose à Médor au vu de vos objectifs avec cette bourse. » (à savoir attirer dans nos équipes de collaborateurs des profils de journalistes moins visibles).


Mehdi Khelfat (coucou Mehdi), c’est l’ex-présentateur de la matinale de La Première, aujourd’hui responsable éditorial Monde à la RTBF. Mehdi est une exception dans le paysage médiatique belge. Selon les chiffres de l’Association des Journalistes Professionnels (AJP), seuls 17 % des journalistes ont au moins un de leurs deux parents né hors de Belgique (chiffres 2018).

Medhi Khelfat raconte qu’à ses débuts sur La Première, les gens ne comprenaient pas son nom :

« Une personne m’a expliqué qu’en entendant "Matin Première avec Mehdi Khelfat" elle pensait qu’il s’agissait d’un partenariat avec une firme sponsor "Medical fat". » (extrait d’une interview donnée à l’Echo en 2018).

C’est pour que, dans quelques années, on ne confonde plus les noms des journalistes avec ceux de firmes pharma partenaires (facile, chez Médor, on n’en a pas) que nous vous invitons à faire un dernier ramdam d’enfer pour notre bourse inclusion (toutes les infos ici).

Et pour ceux et …

Lire, en toute liberté

Cet article semble vous intéresser. Vous pouvez lire la suite à votre aise : c’est un cadeau. Nos contenus doivent être accessibles au plus grand nombre. La période d’essai d’un mois, gratuite et sans engagement, est également faite pour cela. Cependant, nous avons besoin d’être financés pour continuer notre projet. Si vous trouvez notre travail important, n’hésitez pas : devenez membre de Médor.

Un journalisme exigeant peut améliorer notre société. Voulez‑vous rejoindre notre projet ?

La communauté Médor, c’est déjà 2724 membres et 1691 coopérateurs

Médor ne vous traque pas à travers ses cookies. Il n’en utilise que 3 maximum pour la sécurité et la navigation.
En savoir plus