12min

Une jeunesse hypothéquée

Paris sportifs et Casinos

_ParionsTout(1).jpg
Lucile Germanangue. CC BY-NC-ND.

Les jeunes sont la cible des opérateurs de paris sportifs. Le langage des publicités s’adresse à eux. L’attrait de l’argent facile fait le reste. Agence ou casino, la jeunesse cherche le gros lot.

Elles ont crié. « Non, Monsieur, faut pas y aller. Vous allez perdre tout votre argent. » Au vu de leurs expressions, elles avaient réellement peur pour moi et voulaient me dissuader d’aller au casino comme je venais d’en manifester l’intention. J’ai eu beau expliquer que c’était pour documenter un article, elles n’en démordaient pas. Pour elles, ce lieu détruisait votre volonté et vous transformait instantanément en adepte. Journaliste ou pas, le casino était plus fort que moi. Plus fort que tout le monde. La meilleure chose à faire, c’était de ne pas y mettre un doigt de pied.

Ali a enfoncé le clou : « Prenez, moi, Monsieur. J’ai été au casino juste parce qu’on m’a dit que la bouffe et les boissons étaient gratuites. Mes potes me tannaient pour y aller et c’est comme ça qu’ils m’ont convaincu. Je ne voulais pas jouer à la base, je voulais juste manger gratuitement en les regardant jouer. Et puis voilà, je suis tombé dedans. »

Ambiance de ouf

Ces jeunes avec qui je discute sont élèves dans une classe de cinquième d’un lycée technique de Liège. Il y a dix filles et huit garçons de 18 ans et plus. Aucune des filles ne joue. Tous les gars ont déjà cédé à la tentation. Le plus souvent au BetFirst ou au Ladbrokes entre potes. De préférence lors …

Lire, en toute liberté

Cet article semble vous intéresser. Vous pouvez lire la suite à votre aise : c’est un cadeau. Nos contenus doivent être accessibles au plus grand nombre. La période d’essai d’un mois, gratuite et sans engagement, est également faite pour cela. Cependant, nous avons besoin d’être financés pour continuer notre projet. Si vous trouvez notre travail important, n’hésitez pas : devenez membre de Médor.

Un journalisme exigeant peut améliorer notre société. Voulez‑vous rejoindre notre projet ?

La communauté Médor, c’est déjà 2518 membres et 1730 coopérateurs

Médor ne vous traque pas à travers ses cookies. Il n’en utilise que 3 maximum pour la sécurité et la navigation.
En savoir plus