Frank Vandenbroucke avance ses pions

Données de santé et vie privée

sante_ep5_noback.jpg
Sarah Fabre. CC BY-NC-ND.

EXCLU Voici le dossier médical « fourre-tout ». Une base de données XXL où le ministre fédéral de la Santé aimerait mixer nos maladies, nos humeurs et notre « fonctionnement mental ». Le coup en douce porté par l’éminence grise du gouvernement De Croo, l’omniprésent Frank Robben ?

Cet article s’insère dans l’un des volets de notre grande enquête participative sur l’hypersurveillance à la belge.

homepage.jpg

Le cabinet du ministre fédéral de la Santé travaille sur un avant-projet de loi très particulier. D’abord, il touche à la loi sur la qualité des soins, qui vient à peine d’entrer en vigueur. Ensuite, il propose de créer un nouveau « dossier multidisciplinaire du patient ». Un DMP numérique, qui serait connecté à une base de données de santé plus ancienne et très sensible : BelRAI. Parmi les infos récoltées : nos humeurs, nos comportements, notre fonctionnement mental et, oui, l’état de notre peau… Tout se joue à deux doigts des vacances parlementaires, par le biais des fameuses « lois fourre-tout ». À la lecture de cet avant-projet de loi, beaucoup de questions : qui aura réellement accès à ces données de santé ultra-sensibles ? À quelles fins seront-elles utilisées ? Puisque c’est extrêmement flou, c’est très inquiétant.

À première vue, ce jeudi 1er juillet 2021 est une date-clé pour la pratique de la médecine en Belgique.

Une loi relative «  à la …

Lire, en toute liberté

Cet article semble vous intéresser. Vous pouvez lire la suite à votre aise : c’est un cadeau. Nos contenus doivent être accessibles au plus grand nombre. La période d’essai d’un mois, gratuite et sans engagement, est également faite pour cela. Cependant, nous avons besoin d’être financés pour continuer notre projet. Si vous trouvez notre travail important, n’hésitez pas : devenez membre de Médor.

Un journalisme exigeant peut améliorer notre société. Voulez‑vous rejoindre notre projet ?

La communauté Médor, c’est déjà 3272 membres et 1692 coopérateurs

Médor ne vous traque pas à travers ses cookies. Il n’en utilise que 3 maximum pour la sécurité et la navigation.
En savoir plus