1min

On n’en a pas fini

tueur_copie.original.png
Marie de Monti. CC BY-NC-SA

Le pire lot au MR ?

Médor no16 – Automne 2019

Médor avait quitté Sébastian Pirlot bourgmestre-consultant en fake news (lire Médor n°16 et « Pirlot et la confusion des genres » sur le web). Depuis, sa société de communication GameOfComs a baissé pavillon et s’est transformée en société immobilière « Goc Invest ». Mais ce n’est pas tout. L’homme fort de Chiny, ex-socialiste, est passé dans les rangs libéraux. Pas une grande surprise, Sébastian Pirlot avait déjà pris ses distances en 2019 avec le PS en se revendiquant bourgmestre non apparenté. La dernière fois que Médor avait eu des nouvelles du bourgmestre, c’était pour son MédorTour à Arlon. Le communiqué de presse lui avait été relayé par un « journaliste ami » de La Meuse Luxembourg. Monsieur Pirlot avait alors eu la gentillesse de nous écrire dans son style vigoureux et un brin nerveux : « Vos articles sont bourrés d’inexactitudes. Pas étonnant que le prix “Pulitzer” vous échappe depuis 10 ans. » Bonne chance aux libéraux…

Sexe au parlement

Médor no23 – Été 2021

« Un de vos articles a mené à un texte parlementaire », nous informe Margaux De Ré, députée Écolo au parlement bruxellois. L’article est une BD. « Les coucougnettes », écrite et dessinée par Guillaume Lion, dans le Médor 23. Elle évoque la contraception masculine (déjà évoquée dans nos pages avant ça). La proposition de résolution (déposée par Fatima Ahallouch, Joëlle Kapompole – PS, Jacqueline Galant, Yves Evrard – MR, Margaux De Ré et …

Lire, en toute liberté

Cet article semble vous intéresser. Vous pouvez lire la suite à votre aise : c’est un cadeau. Nos contenus doivent être accessibles au plus grand nombre. La période d’essai d’un mois, gratuite et sans engagement, est également faite pour cela. Cependant, nous avons besoin d’être financés pour continuer notre projet. Si vous trouvez notre travail important, n’hésitez pas : devenez membre de Médor.

Un journalisme exigeant peut améliorer notre société. Voulez‑vous rejoindre notre projet ?

La communauté Médor, c’est déjà 2725 membres et 1691 coopérateurs

Médor ne vous traque pas à travers ses cookies. Il n’en utilise que 3 maximum pour la sécurité et la navigation.
En savoir plus