4min

Pirlot et la confusion des genres

chiny-marcheur-blanc.png
Marie de Monty. CC BY-NC-ND.

Un bourgmestre - jusqu’il y a peu socialiste - qui ouvre une boîte de communication avec l’ancien président cdH Benoit Lutgen et un député libéral ? Une communication au service de candidats PS durant leur campagne électorale ? Tout en donnant des conseils pour créer une fake news ? A Chiny, ce mélange des genres, c’est possible ! Chez Médor, on a du mal à suivre. Une explication Monsieur le bourgmestre ? “Rien à foutre de ton article”

2018. Le bourgmestre de Chiny, Sébastian Pirlot, en a marre. Il va abandonner la politique après plusieurs années dans les Parlements wallon et fédéral. Il se dit lassé et veut préparer sa reconversion dans des projets privés. En décembre 2017, le Moniteur enregistre la création de la société « Game Of Coms ». À la barre du projet, Sébastian Pirlot (alors socialiste), bourgmestre, au style musclé, qui règne sans partage sur la petite commune wallonne, élu sans opposition, sur lequel Médor s’est déjà penché ici.

Bref. Le siège de sa société « Game Of Coms » est à Chiny, à son domicile privé. Cette boîte entend proposer des campagnes de communication pour des acteurs privés mais aussi publics. C’est le bon moment. Les élections communales (octobre 2018), fédérale et compagnie (mai 2019) pointent à l’horizon. L’opportunité est là. L’ambition est grande. Le site annonce une création de filiales au Luxembourg et en France.

Parmi les fondateurs du projet, Stéphane Crusniere, député socialiste, et Olivier Fievez, échevin socialiste de Braine Le Comte. Avec pareil pedigree, le profil des clients n’étonne pas : un entrepreneur de Chiny et six groupements communaux en partie ou totalement socialistes. En mai 2019, alors que Sébastian Pirlot ne se reconnaît plus dans le PS, « Game of Coms » réalise des vidéos de campagne des candidats socialistes Mélissa Hanus, Véronique Biordi Tardei et Philippe Courard.

Créateurs de Fakes News

Plusieurs organisations publiques et privées profitent des conseils de communication des experts de « Game Of Coms …

Lire, en toute liberté

Cet article semble vous intéresser. Vous pouvez lire la suite à votre aise : c’est un cadeau. Nos contenus doivent être accessibles au plus grand nombre. La période d’essai d’un mois, gratuite et sans engagement, est également faite pour cela. Cependant, nous avons besoin d’être financés pour continuer notre projet. Si vous trouvez notre travail important, n’hésitez pas : devenez membre de Médor.

Un journalisme exigeant peut améliorer notre société. Voulez‑vous rejoindre notre projet ?

La communauté Médor, c’est déjà 2836 membres et 1691 coopérateurs

Médor ne vous traque pas à travers ses cookies. Il n’en utilise que 3 maximum pour la sécurité et la navigation.
En savoir plus