3min

Des scratchs qui scotchent

draftfulguro.jpg
Adrien Herda. CC BY-NC-ND.

Des platines et du mix en plein milieu du parc de Bruxelles ? Avec 150 artistes diffusés par mois et plus de 4 000 lives depuis sa création en 2017, la cabane de Kiosk Radio voit défiler toute la clique des DJ belges. Médor a rencontré ses cofondateurs pour faire le point sur cette scène musicale, 20 ans après le phénomène 2 Many DJ’s.

Promenade au parc de Bruxelles, vous appréciez le chant des oiseaux et… des chants de procession vaudoue ? C’est quoi, ce cirque ? Dans une cabine de 6 m² à peine, Tristan « XOGN » Cordier est en plein show. Déguisé aux couleurs de la musique africaine, ce DJ résident ambiance les passants venus se poser sous les arbres. Mais aussi les milliers d’auditeurs de « Kiosk Radio », une web­radio 100 % musicale, indé­pendante et non commerciale.

Plus tard dans la journée, c’est DJ soFa qui arrive, les bras chargés de 45 tours de reprises en « brusseleir » de morceaux archi­connus. Et ça continue comme ça jusqu’en soirée, tous les jours de l’année.

Cette programmation éclectique, opposée aux automatismes des ondes FM, est principalement signée Mickaël Bursztejn (le seul des quatre gérants à être rémunéré) et ne se ferme aucune porte : « On est ouvert à l’international, et on fait attention à la place des femmes. On peut aussi diffuser des artistes mainstream qui jouent dans des boîtes ou à Bozar, et parfois des stars comme 2 Many DJ’s. »

Inspirée du modèle new-yorkais de The Lot Radio, Kiosk incarne le bouillonnement des multiples pratiques de la scène DJ. La Belgique sait …

Lire, en toute liberté

Cet article semble vous intéresser. Vous pouvez lire la suite à votre aise : c’est un cadeau. Nos contenus doivent être accessibles au plus grand nombre. La période d’essai d’un mois, gratuite et sans engagement, est également faite pour cela. Cependant, nous avons besoin d’être financés pour continuer notre projet. Si vous trouvez notre travail important, n’hésitez pas : devenez membre de Médor.

Un journalisme exigeant peut améliorer notre société. Voulez‑vous rejoindre notre projet ?

La communauté Médor, c’est déjà 3050 membres et 1691 coopérateurs

Médor ne vous traque pas à travers ses cookies. Il n’en utilise que 3 maximum pour la sécurité et la navigation.
En savoir plus