Mon soutien à un projet de presse différent

J’apprécie la presse et les libertés qui en découlent : celle pour elle de s’exprimer, de creuser là où cela fait mal et pointer des problèmes de sociétés. Celle pour moi de pouvoir la lire, m’informer et réfléchir. J’y suis sensible : j’ai travaillé 10 ans dans la communication, que je connais les arcanes des médias, que j’ai vu l’évolution de la manière de travailler dans les rédactions. Le temps qui se réduit, le calcul du nombre d’articles. Le traitement de l’info avec le chiffre au détriment d’une forme de qualité et la digitalisation des canaux. J’y suis encore plus sensible que je suis mandataire politique. J’ai l’exigence de comprendre la société et notamment son évolution, avec ceux qui la gèrent bien et les laissés-pour-compte. Je ne participe pas aux ateliers et autres événements. Je participe aux enquêtes et invite ceux que cela pourra intéresser. Je vote en AG en ligne en ayant pris connaissance des dossiers. J’ai déjà trouvé des coopérateurs comme moi, j’adore l’idée d’être votre parton. Allez ! Au boulot, maintenant !

Parole à nos membres

Nous leur avons demandé d’exprimer ici en quoi souscrire à l’offre éditoriale de Médor leur a paru important. Leur participation compte beaucoup pour nous. Ce mur en est une des déclinaisons. Nous vous invitons à y prêter de l’attention, vous aussi, avant de peut-être les rejoindre !

Infos sur les différents tarifs de souscription sur medor.coop/jadore

Pensez à offrir nos contenus au tarif spécial fin d’année.
Médor ne vous traque pas à travers ses cookies. Il n’en utilise que 3 maximum pour la sécurité et la navigation.
En savoir plus