7min

Semlex et Tshisekedi : leur « confiance réciproque »

Plaintes à Bruxelles et Kinshasa contre les sulfureux passeports congolais

IMG_6735.jpg
Baptiste Virot. CC BY-NC-ND.

UPDATE. Avant d’être l’ami d’affaires de Joseph Kabila, Albert Karaziwan, le patron de la firme belge Semlex, était proche des Mobutu et… d’Etienne Tshisekedi. La famille, c’est sacré pour écouler des passeports à grande échelle ? A l’échéance du 11 juin, le nouveau président du Congo – Félix Tshisekedi, le fils – devra dire « stop ou encore » à un juteux contrat de production de passeports, contrat entaché par des soupçons de corruption, épinglé par la justice belge et… dénoncé par 51 victimes.


Au mois de juin, le successeur de Joseph Kabila, le président Félix Tshisekedi, va devoir résilier ou prolonger un contrat de production de passeports détenu par la société Semlex. Stop ou encore ? Au Congo, la pression monte.

Communiqué de presse du 13 mai 2020 : …

Lire, en toute liberté

Cet article semble vous intéresser. Vous pouvez lire la suite à votre aise : c’est un cadeau. Nos contenus doivent être accessibles au plus grand nombre. La période d’essai d’un mois, gratuite et sans engagement, est également faite pour cela. Cependant, nous avons besoin d’être financés pour continuer notre projet. Si vous trouvez notre travail important, n’hésitez pas : devenez membre de Médor.

Un journalisme exigeant peut améliorer notre société. Voulez‑vous rejoindre notre projet ?

La communauté Médor, c’est déjà 3048 membres et 1691 coopérateurs

Médor ne vous traque pas à travers ses cookies. Il n’en utilise que 3 maximum pour la sécurité et la navigation.
En savoir plus