4min

La fission de Huy (épisode 3)

Huy_photo.jpg
Serena Vittorini. CC BY-NC-ND.

On la croyait divisée. Elle est fauchée. Huy retire ses habits d’apparat pour endosser les oripeaux de la précarité. La Ville touche près de 15 millions par an de la centrale nucléaire et pourtant, Huy est pauvre. Mais Huy va réagir. Le bourgmestre enchaine les projets de revitalisation. Pour lui, la mixité sociale viendra avec l’amélioration du bâti.

Sur le budget communal de 49 millions, entre 12 et 15 sont fournis par la centrale nucléaire de Tihange. 30 % de bonus radioactif. De quoi être actif ? Sauf qu’à visiter Huy, l’argent n’a pas été mis dans les bâtiments. Alors, il est parti où ? Le verdict de la vox populi est unanime : Lizin a engagé à tour de bras pour des raisons électoralistes. L’administration communale serait-elle pléthorique ?

Médor a voulu comparé le personnel de la ville de Huy (21 120 habitants) avec celle d’Andenne (27 500 habitants), proche géographiquement, et celle de Braine-le-Comte, proche démographiquement (21 901habitants).

Résultat, Huy emploie 362 ETP. Ce nombre comprend le personnel mis à disposition des ASBL paracommunales et autres. Par contre, les enseignants subsidiés par la Fédération Wallonie Bruxelles, le personnel de la monozone de police, de l’hôpital et des pompiers (zone Hemeco), ne sont pas compris dans les 362 ETP.

A Andenne, le personnel communal se chiffre à 222 ETP, et à Braine-le-Comte, à 130. Ces chiffres portés à la population, un employé de Huy se consacre à 58,3 habitants, pour 123,8 à Andenne et 168,4 à Braine-le-Comte.

Adapter la voilure

« Si on …

Lire, en toute liberté

Cet article semble vous intéresser. Vous pouvez lire la suite à votre aise : c’est un cadeau. Nos contenus doivent être accessibles au plus grand nombre. La période d’essai d’un mois, gratuite et sans engagement, est également faite pour cela. Cependant, nous avons besoin d’être financés pour continuer notre projet. Si vous trouvez notre travail important, n’hésitez pas : devenez membre de Médor.

Un journalisme exigeant peut améliorer notre société. Voulez‑vous rejoindre notre projet ?

La communauté Médor, c’est déjà 3048 membres et 1691 coopérateurs

Médor ne vous traque pas à travers ses cookies. Il n’en utilise que 3 maximum pour la sécurité et la navigation.
En savoir plus