Dans le secret de nos yeux

Johan Wagemans, l’homme qui capte notre regard

Johan Wagemans 4
Karoly Effenberger. Tous droits réservés.

Face à une œuvre d’art, les yeux de l’amateur averti bougent autrement que ceux du profane. Et, au football, l’arbitre ne voit pas les joueurs là où ils se trouvent réellement. Notre vie entière est dictée par ce que nous voyons, mais les rouages profonds de la vision nous sont pratiquement inconnus. Le psychologue Johan Wagemans entend y remédier, au point d’espérer comprendre et prédire ce que l’on trouve beau.

Plus que jamais, notre monde est dominé par des images. Mais quel effet ces innombrables vidéos, photos et animations produisent-elles sur nous ? Que voyons-nous réellement ? Pas toujours ce que nous croyons, d’après les recherches de Johan Wagemans, professeur de psychologie à Louvain, spécialisé depuis plus de trente ans dans la perception visuelle. « Pendant mes années de doctorat, personne ou presque ne planchait sur cette question, se souvient-il. J’ai vu là un défi. J’ai toujours été fasciné par le fonctionnement de l’être humain. »

Aujourd’hui, Johan Wagemans est l’un des experts les plus renommés au monde dans l’étude de l’effet que produit la vision sur l’individu. L’an dernier, il a été le premier psychologue depuis 45 ans à recevoir le Prix d’excellence du Fonds flamand pour la recherche scientifique, la plus haute distinction scientifique attribuée par la Flandre. Et cet été, il a décroché une prestigieuse bourse du Conseil européen de la recherche, qui n’octroie de tels fonds qu’à des projets radicalement novateurs.

view (3)
Karoly Effenberger. Tous droits réservés

Lire, en toute liberté

Cet article semble vous intéresser. Vous pouvez lire la suite à votre aise : c’est un cadeau. Nos contenus doivent être accessibles au plus grand nombre. La période d’essai d’un mois, gratuite et sans engagement, est également faite pour cela. Cependant, nous avons besoin d’être financés pour continuer notre projet. Si vous trouvez notre travail important, n’hésitez pas : devenez membre de Médor.

Un journalisme exigeant peut améliorer notre société. Voulez‑vous rejoindre notre projet ?

La communauté Médor, c’est déjà 2590 membres et 1747 coopérateurs

Médor ne vous traque pas à travers ses cookies. Il n’en utilise que 3 maximum pour la sécurité et la navigation.
En savoir plus