2min

Souverain cliché

photo-roi

Dans le plan com de notre famille royale, il y a la photo officielle, où on ne rigole pas, et puis les autres, censées nous montrer que ces rois-là sont comme nous.

Photo officielle :
l’art de la lévitation

La photo été prise au moment de l’accession au trône du Roi, le 21 juillet 2013. Depuis, elle s’affiche dans les hôtels de ville, ambassades et autres bâtiments publics. Telles des statues en quasi-lévitation, Philippe et Mathilde toisent leurs sujets par l’entremise d’une légère – mais oppressante – con-tre-plongée. À la manœuvre, l’artiste belge contemporaine Marie-Jo Lafontaine (assistée de la photographe Marina Cox), plus connue pour son travail sur les liens entre souffrance et érotisme (voir son installation « Les larmes d’acier ») que pour ses affinités monarchiques. « Pourquoi ils m’ont choisie ? Je n’ai pas posé beaucoup de questions et ils ne m’ont pas non plus donné beaucoup de réponses », s’amuse-t-elle.

Elle choisit de faire poser les souverains à l’extérieur. « Pour moi, il fallait faire cette photo dans l’ouverture plutôt que dans la fermeture : montrer des souverains ouverts sur la Belgique, l’Europe et le monde et non enfermés dans leur palais. Pourquoi photographier les lustres et les tapisseries ? On se doute qu’ils ne vivent pas dans une mansarde. » Le choix du décor semble d’ailleurs avoir été la seule marge de manœuvre de l’artiste. « Mathilde et Philippe sont arrivés déjà habillés, avec leurs décorations. La séance n’a duré que quel-ques minutes. » Photo de fantoches ? « On sait qu’ils n’ont pas beaucoup de pouvoir. Il s’agissait de représenter des personnes qui sont dans la représentation. Chacun joue son rôle et c’est très bien comme …

Merci pour votre curiosité

Cet article semble vous intéresser. Vous pouvez lire la suite à votre aise : c'est un cadeau. Nous voulons que Médor touche le plus large public possible. Cependant, nous avons besoin d’être financés pour continuer notre projet. Si vous trouvez notre travail important, n’hésitez pas : devenez membre de Médor.

Un journalisme exigeant peut améliorer notre société. Voulez‑vous rejoindre notre projet ?

La communauté Médor, c’est déjà 3374 membres et 1474 coopérateurs

Médor est un média indépendant. Notre site ne contient pas de pub. Toutefois, il utilise quelques cookies pour faciliter son utilisation. Lisez notre politique de cookies pour en savoir plus.
En savoir plus