Médor n°7

Éditorial
​​​​​​​Médor.e n’est pas un.e chien.ne
Dans le Médor n°7 sur la page 1 .
L’enquêteke
Roulage de pelles à la Chambre
On y entend davantage de « Monsieur le Président » que de « Mijnheer de Voorzitter ». Un vent de francisation souffle sur nos débats parlementaires, alors que les francophones y sont minoritaires. Het incident is gesloten ?
Dans le Médor n°7 sur les pages 2–4 .
Le sexe de Médor
Et pourtant, ils bandent !  
Pour baiser sans crainte de surpeupler la planète, les hommes ont une solution radicale : la vasectomie. 8 700 Belges ont choisi cette contraception définitive l’an dernier. C’est plus qu’il y a dix ans, mais loin des 20 % de Britanniques.
Dans le Médor n°7 sur les pages 9–14 .
On n’en a pas fini
droits de suite du 7
Dans le Médor n°7 sur les pages 15–23 .
Portrait
La fureur des collines
Par Grégoire Comhaire. Illustrations : Max de Radiguès
Il y a trente ans, Nadia Matar a quitté la Belgique pour Israël. Opposée à toute idée d’un État palestinien, cette figure des colonies mène une « bataille de la terre », marquée par des actions coup de poing. Son combat extrémiste, longtemps resté minoritaire, trouve désormais écho au sein du gouvernement israélien.
Dans le Médor n°7 sur les pages 24–33 .
médias
Une guerre des clans ?
Par André Linard. Illustrations : Alex De Moté
Un homme politique, de l’alcool, une chambre à la mer : « C’était du Simenon. » De 2014 à 2016, l’affaire Wesphael s’est étalée dans tous les journaux, oubliant les leçons du fiasco des affaires Dutroux ou d’Outreau. Autopsie d’une couverture journalistique, entre « boucherie médiatique » (Bernard Wesphael) et « indécence » (la sœur de la victime).
Dans le Médor n°7 sur les pages 34–53 .
Étude du milieu
Le casque, ce crève-vélo
Le casque obligatoire pour les cyclistes, une fausse bonne idée ? La proposition émane souvent des lobbies automobiles... dont semble faire partie notre Institut
pour la sécurité routière (IBSR).
Dans le Médor n°7 sur les pages 54–79 .
Reportage
Un mort sur la passerelle
Par Anne-Cécile Huwart
Illustrations : Noémie Marsily
Le 3 février 2014, le corps d’un sans-abri est retrouvé à l’entrée d’un hôtel de luxe, au centre de Bruxelles. Récit d’une affaire criminelle ordinaire, sur les pas de la Crim’.
Dans le Médor n°7 sur les pages 80–107 .
Enquête
Boum, notre ville fait boum
Par Philippe Engels. Illustrations : Émilie Plateau
1968, la ville sans voitures et l’utopie d’une cité construite avec ses habitants, c’est loin. Voici Louvain-la-Neuve squattée par les promoteurs immobiliers. Bientôt, l’entrée de la ville sera redessinée. Et ce n’est pas l’effigie du Prix Nobel Christian de Duve ni des inventeurs du cyclotron qui s’afficheront, mais la façade de L’Esplanade 2, temple des marques et du commerce.
Dans le Médor n°7 sur les pages 181–218 .
Trait belge
Souverain cliché
Dans le plan com de notre famille royale, il y a la photo officielle, où on ne rigole pas, et puis les autres, censées nous montrer que ces rois-là sont comme nous.
Dans le Médor n°7 sur les pages 219–268 .
Enquête
KAZAKH CONNECTION
Par Éric Walravens
Illustrations : Pieter Fannes
Des mafieux, des oligarques, des espions et un parfum de scandale au plus haut niveau de l’État : avec le kazakhgate, un sulfureux trio d’hommes d’affaires réinvente le polar mondial. Médor vous raconte, de l’URSS au Congo, les coulisses d’une histoire vraie, qui secoue la Belgique.
Dans le Médor n°7 sur les pages 269–320 .
médor à jouer
Médor a jouer
Par Bulu
Dans le Médor n°7 sur les pages 321–386 .
Reportage
La communauté des rêveurs
Par Laurène Daycard. Illustrations : Lucie Castel
Dans les années 80, ils ont quitté la Belgique pour aller bêcher leur potager et pratiquer la « thérapie des rêves » de Jung en Andalousie. C’est aujourd’hui l’un des plus anciens écovillages du pays. Médor a mis son nez à Los Portales.
Dans le Médor n°7 sur les pages 387–454 .
Fulguro-Point
Metal hurlant
Boris Krywicki
La Flandre recèle un vivier impressionnant de groupes de metal, dont plusieurs cartonnent à l’étranger… Mais dont on entend rarement parler. Médor s’est jeté dans la fosse.
Dans le Médor n°7 sur les pages 530–605 .
Moment flamand
Plongée pour un accordéon
Par Kaja Verbeke. Traduction : Thomas Lecloux.
Illustrations : Pascal Matthey
Y a-t-il une industrie de la dette qui salive quand vous n’arrivez plus à payer vos factures ? Huissiers, avocats et sociétés de recouvrement peuvent faire tripler le montant dû pour votre électricité ou votre instrument de musique.
À ce prix-là, mieux vaut faire de la flûte à bec.
Dans le Médor n°7 sur les pages 606–683 .
Photo
En suspens
Par Isabelle Pateer
Depuis dix ans, Isabelle Pateer photographie une région bouleversée par les agrandissements successifs du port d’Anvers, le village presque abandonné de Doel, les polders et les terres agricoles menacées. Son projet « Unsettled 2007-2017 » interroge les notions de progrès économique et d’expansion industrielle. Et, aussi, les ambitions d’Anvers.
Dans le Médor n°7 sur les pages 684–769 .
Entretien
La juge en baskets
Entretien : Olivier Bailly et Jean de Baileux
Illustations : Olivia Sautreuil
Mars 2016, elle signe une carte blanche explosive dans Le Soir : « Le néolibéralisme est un fascisme ». Ce texte définit le néolibéralisme comme un « économisme total qui frappe chaque sphère de nos sociétés et chaque instant de notre époque » et l’accuse d’être un « extrémisme ». Décembre 2016, sur le plateau de la RTBF, la juge Manuela Cadelli, présidente de l’Association syndicale des magistrats1, flingue en direct Theo Francken
(N-VA), secrétaire d’État à l’Asile, qui refuse de se conformer à un arrêt de la cour d’appel de Bruxelles concernant l’octroi d’un visa à une famille syrienne : « Jean de Codt (premier président de la Cour de cassation, NDLR) a parlé d’État voyou, il avait raison, nous y sommes. » Orfèvre en buzz médiatique ? Peut-être. Passionnée ? Assurément. La juge namuroise abandonne toute prudence langagière pour faire le point sur l’état de la justice. « Le devoir de réserve, ce n’est pas le bal des convenances, des beaux habits et des beaux mots. » Musique, maestro !
Dans le Médor n°7 sur les pages 770–869 .
Des planches dans la gueule
Le théâtre-action représente moins de 1 % de la scène belge subventionnée. Projet néo-hippie enfanté sur les cendres de Mai 68, il entend rendre la scène aux opprimés. Et préparer la révolution. Avec encore assez de feu pour rallumer le pétard mouillé ?
Dans le Médor n°7 sur les pages 1089–1199 .
Aire libre
La révolution sans la liberté
C’est parti, la Wallonie a sauté à deux pieds dans le numérique… ou plutôt dans un programme clinquant, mais qui oublie le logiciel libre. Erreur stratégique ?
Dans le Médor n°7 sur les pages 1200–1323 .
Le nombril de Médor
Hamsters et sans-cravate
Médor, c’est avant tout une histoire collective, un projet horizontal, à hiérarchie tournante, réalisé avec des logiciels libres à 19 personnes… Du coup, parfois à Médor, c’est aussi une histoire drôle. Vous avez aimé Médor ? En voici les cuisines.
Dans le Médor n°7 sur les pages 1324–1449 .