Le sexe de Médor Cul, intimité et galipettes

La bonne dame et la p’tite stagiaire

Choisir une semaine lambda. Consigner, au fur et à mesure, le sexisme vécu au féminin. Dans les détails du quotidien. Voici le résultat des courses, d’une violente banalité.

 

Lundi

Dans le train Bruxelles-Tournai, une femme est assise avec ses deux enfants, un garçon et une fille. Ils doivent avoir 7 ou 8 ans. Je les remarque parce qu’ils font un bruit monstre en ouvrant leurs paquets de gâteaux. Ils descendent à Ath. Quand le train entre en gare, la mère alpague la gamine : « Aide-moi à ranger. » La petite ramasse les briques de jus et les paquets de gâteaux, qu’elle refile à sa mère. Le garçon n’en fait pas une. Enfin si, il s’est levé pour descendre du train.

Mardi

Ce matin, j’ai fait...