Aire libre Numérique à brac

Des yeux plus gros que le ventre

La SNCB intensifie la surveillance dans les gares et les trains. Elle prétend ainsi dissuader les infractions en tous genres et aider les enquêtes de la police. Pourtant, rien n’indique que les caméras permettent de combattre la criminalité.

Voyagez en train, vous serez filmé. C’est le message assez direct glissé par la SNCB à ses usagers, en annonçant la mise en place de 3 000 caméras de surveillance dans ses nouveaux trains à partir de la fin 2018. Contrairement à celles qui existent déjà sur le réseau, elles pourront envoyer les images en direct au centre de contrôle de Bruxelles.

À la SNCB, on semble apprécier la vidéosurveillance, puisque 9 000 yeux électroniques sont déjà en place dans les trains et les gares du pays. Un tout nouveau dispositif de caméra à 360°, posée sur une remorque...