Photo

L’Océaditude de choses

On a voulu y aller une dernière fois, avant la fermeture. Ma fille, sa copine, moi et le gosse que j’étais à leur âge. Quelques jours avant le démontage des toboggans, nous grelottions tous les quatre dans l’escalier de béton. Était-ce le courant d’air qui nous parcourait l’échine ou le frisson de nous lancer encore dans les boyaux multicolores ?

« On refait l’Anaconda ? » Voix chevrotante, lèvres bleutées, yeux qui pétillent, Lucie me lance le défi. On dirait qu’elle nous propose de réellement plonger dans l’Amazone, au péril de nos vies.

Un peu d’aventure...