Enquête

Parti pris. L’usine Duferco s’offre un parti sur mesure.

« Je te file 500 euros, tu vires discrètement sur un compte »,
et ainsi on cache qui finance le parti. L’usine Duferco de La Louvière s’est offert une formation politique pour défendre ses intérêts. La justice enquête, l’affaire pèsera encore sur les élections d’octobre.

Le groupe sidérurgique italien Duferco s’est-il assuré les faveurs d’un parti politique ? Les langues se délient aujourd’hui chez certains membres fondateurs de l’Union démocratique socialiste du Centre (UDSC), petite formation de gauche radicale à La Louvière. La police judiciaire a commencé à recueillir leurs témoignages. Voilà qui promet d’animer la campagne menant aux élections communales d’octobre 2018. C’est que l’UDSC, venue de nulle part et avalée entre­-­temps par le Parti socialiste (PS), a bousculé l’échiquier politique, il y a un peu plus de dix ans, et durablement orienté la gestion...