Nouvelles de Médor

L’AG 2016 de Médor

L’Assemblée générale 2016 de Médor a eu lieu le 28 mai 2016 à 14h à l’ULg Espace Opéra à Liège, place de la République française, 35 (dans la Galerie Opéra).

L’Assemblée générale fût précédée d’une matinée de réflexion (10h-12h30), ouverte à tous les coopérateurs, à la librairie Les Presses de l’ULg (infos voir lien « ateliers ») et a été suivie d’une conférence de presse.

Les coopérateurs ont été entre autres invités à :

  • élire un nouveau représentant des coopérateurs au Conseil d’administration;
  • approuver les comptes 2015;
  • se prononcer sur un nouveau plan financier (qui fait déjà débat !);
  • se prononcer sur la participation de la Sowecsom (Société wallonne d’économie sociale marchande) à notre capital.
     

Les cinq enseignements de l’assemblée générale de Médor

Médor, c’est le lancement d’un projet éditorial, dans un secteur en crise, sans soutien privé, sans apport de fonds publics. Mais avec le soutien de 750 coopérateurs et de milliers de lecteurs. Et Médor, c’est un pari est en train de se réaliser au niveau éditorial, commercial et coopératif. À quelques jours de la sortie de son 3e numéro, ce samedi 28 mai, Médor réunissait son assemblée générale à Liège. Voici les cinq enseignements essentiels.

vote positif à l'unanimité
Photo : Jean-Pierre Borloo

1.  Médor est lancé!

Après trois ans de gestation, Médor est enfin lancé. Après trois numéros de bouclés, les fondateurs du projet se réjouissent de constater la mise en place de pratiques innovantes au niveau éditorial et graphique (pilotage tournant, logiciels libres, etc.)

2. Médor est en bénéfice

Les recettes de Médor viennent de quatre sources: abonnements, vente en librairie, financement coopératif et publicité. Grâce à des ventes qui sont au rendez-vous, Médor pourra donc s’acquitter de son devoir de contribuable dès la prochaine échéance fiscale.

3. 6000 exemplaires vendus par numéro pour pérenniser le projet

Le premier numéro de Médor a approché les 10.000 ventes (au lieu des 3.800 espérés). Médor dispose aujourd’hui de plus de 3.000 abonnés. Dès le numéro 5, Médor veut stabiliser ses ventes à 6.000 exemplaires vendus par numéro.

4. Médor remercie ses coopérateurs

Ils sont 750 à avoir mis la main à la poche et avoir acquis une ou plusieurs parts à 20 €. Leur motivation? Devenir un lecteur actif, aider Médor à se développer, participer au dialogue interne et devenir les garants de la philosophie et de la trajectoire du projet. À l’assemblée générale, ils ont pris part aux ateliers «gouvernance», «finance» et «produit» et ont exprimé leur envie d’agir concrètement pour Médor (groupes de travail locaux, workshops annuels,...). Merci à eux.
Ces coopérateurs sont représentés par Aude Garelly, Hélène Spitaels mais également Jérôme Herman (directeur de la coopérative Damnet), élu ce samedi, au sein du conseil d’administration de Médor.

5. Médor tient ses promesses

Cette AG était l’occasion, pour Médor, de rencontrer ses coopérateurs: son premier lectorat. Leur feed-back? Médor tient ses promesses d’enquêtes qualitatives, d’innovation graphique et de thématiques belgo-belges. Le récent Prix Belfius dans la catégorie «Presse écrite» pour l’enquête de David Leloup sur la société Mithra en est une belle confirmation.


Rendez-vous le 10 juin pour le numéro 3 de Médor!

couverture n°4 illustrée par Tim Colmant



Tous les coopérateurs ayant acheté au moins une part sociale furent les bienvenus mais l’inscription à l’AG est obligatoire via l’adresse : ag@medor.coop

Cependant, tout le monde n'a pu voter. Légalement, seules les personnes en ordre de paiement au 31 décembre 2015 ont pu prendre part au vote. Mais évidemment, les débats furent ouverts à tous les coopérateurs présents.

Ateliers du matin

Après une année de fonctionnement, Médor a fait du chemin. Le magazine existe et rencontre un beau succès. Il est temps de passer à l'étape suivante : faire vivre l'entreprise Médor. Et de la façon dont l'ADN de Médor le veut : ne pas être uniquement un magazine mais aussi une coopérative où chaque citoyen, de l’abonné au journaliste, peut jouer un rôle actif.
Pour ce faire, les coopératrices au CA et les fondateurs invitent tous les coopérateurs à participer à des ateliers thématiques sur les enjeux de la coopérative Médor, juste avant l'AG, durant la matinée du 28 mai à Liège (10h-12h30 à la Librairie Les Presses Universitaires de Liège, dans la galerie Opéra).

Informations disponibles ici.

Inscription nécessaire.

Ordre du jour de l’AG

  1. Introduction par les fondateurs
  2. Compte-rendu des ateliers du matin pour les coopérateurs
  3. Point sur les procurations. Désignation de deux scrutateurs qui valident les votes.
  4. Bilan de l’année écoulée, déménagement du siège social, participation de la Sowecsom (Société wallonne d’économie sociale marchande) à notre capital (voir courrier Sowecsom). Votes.
  5. Validation des comptes 2015, décharge des administrateurs
  6. Prise de paroles des observatrices
  7. Présentation de l’année 2, avec le plan financier. Débat et vote.
  8. Élection d’un administrateur au Conseil d’administration.
  9. Ajout éventuel de points à l’ordre du jour par les coopérateurs.

Documents

Comptes 2015

Le document est téléchargeable ici.

Infos Sowecsom

Le document est téléchargeable ici.

Vision année 2 et plan financier

Le document est téléchargeable ici.

Annexe 1: CdR et Personnel

Nouveau représentant des coops au CA

 

*Jérôme Herman

Cher Médor,

Contrairement à ton activité quotidienne, l’exercice d’écriture tient pour moi sur la surface de ta médaille. A moins que ce ne soit un exercice d’équilibriste que je réalise sur le bord de celle-ci.

Bercé par mes parents dans le monde du livre, et ensuite de la presse, j’ai eu bien souvent l’occasion de découvrir l’envers du décor côté librairie. Pour avoir ensuite passé la majorité de mon temps professionnel dans une coopérative de travailleurs, et essayant de promouvoir celles-ci, j’ai toujours eu l’envie de soutenir Médor dès ses premiers instants. J’ai commencé simplement, devenant abonné et coopérateur, pour enfin participer à sa première Assemblée générale, chouette moment devant une sacrée bande de convaincus. Et puis ce fût un premier numéro et quelle jubilation d’en découvrir le contenu !

Aujourd’hui, je vois que Médor cherche un nouveau compagnon de route qui puisse l’aiguiller sur les chemins de la finance et de la gestion d’entreprise. Ce que je peux apporter ce sera la connaissance du terrain et un partage d’expérience. Et ce que je ne suis pas c’est une personne formée et instruite dès les premières heures de sa vie active aux questions financières.

En espérant donner un bon coup d’patte !

Jérôme Herman

 

Téléchargez le CV de Jérôme Herman