Enquête

Comment le bingo place ses billes

C’est l’un des jeux d’argent les plus populaires en Belgique. L’un des plus addictifs, aussi. Une machine à sous endémique que ni les politiques ni les balles ne semblent pouvoir arrêter. Et qui dicte parfois sa loi sur des quartiers entiers.

En Belgique, un café sans bingo, c’est comme une bière sans mousse, marmonne-t-on dans les bistrots. Rare. Une mousse pourtant de plus en plus difficile à avaler et à l’amertume parfois insoupçonnable. « Vous n’imaginez pas l’emprise des placeurs de bingos sur cette partie de la ville, lâche Vanessa Crasset, patronne du café culturel Babelmet au nord de Schaerbeek. Lorsqu’on a commencé à chercher un bail, on a halluciné. Neuf baux sur dix étaient déjà grevés de contrats avec des placeurs de bingos pour plusieurs années ! Il était donc quasi impossible de reprendre un café sans...