Nouvelles de Médor

AG 2015

Bienvenue sur la page de l'Assemblée générale 2015 de Médor. Elle se tiendra le 23 mai de 14h à 17h30 à Bruxelles.

Vous trouverez ci-dessous toutes les informations nécessaires pour participer à cette AG. Attention : inscription obligatoire sur AG2015@medor.coop.

Pour avoir le droit de vote, vous devez vous acquitter d'au moins une part sociale (c'est par ici et ce jusqu'au 20 mai au plus tard).

On se réjouit de voir nos Rupert Murdoch en chair et en os.

Les fondateurs de Médor.

Rendez-vous

Le samedi 23 mai 2015, de 14h à 17h30 (puis, on boit un verre…).

Accueil à partir de 13h30.

Aux Halles de Schaerbeek, rue Royale-Sainte-Marie 22 à 1030 Schaerbeek.

Inscription obligatoire sur AG2015@medor.coop.

Venir en transports en commun

  • Tram ligne 25 et 92 arrêt Robiano
  • Tram Ligne 94 arrêt Sainte-Marie
  • Bus 65 et 66 arrêt Robiano
  • Métro Ligne 2 et 6 arrêt Botanique
  • Train La gare du Nord se trouve à 500 mètres en contrebas des Halles de Schaerbeek (tram 25). Pour rejoindre la gare du Midi, suivez la ligne 2 ou 6 depuis l’arrêt Botanique.

Besoins particuliers

Un accès pour personne à mobilité réduite ? Une traduction des signes ? Une recherche de co-voiturage ? Toute autre demande spécifique ? Contactez-nous à AG2015@medor.coop.

Procurations

Texte à compléter et à envoyer par e-mail à AG2015@medor.coop.

Je soussigné [nom, prénom], inscrit comme coopérateur avec l'e-mail [adresse e-mail] donne pouvoir à [nom, prénom] inscrit comme coopérateur avec l'e-mail [e-mail] pour me représenter et prendre part aux votes en mon nom, lors de l'Assemblée générale de Médor SCRL-FS qui se tiendra le 23 mai 2015 à Schaerbeek.

À nous communiquer avant le vendredi 22 mai 2015 à 20 heures.

Chaque coopérateur ne peut recevoir que deux procurations.

Ordre du jour

  1. Point sur les procurations. Désignation de deux scrutateurs qui valident les votes.
  2. Présentation du projet lors de la création de la coopérative, des neuf premiers mois d'existence et du nouveau plan financier. Débat et vote.
  3. Élection de coopérateurs au Conseil d’administration.
  4. Élection d’observateurs au Comité de rédaction.
  5. Points éventuellement proposés par des coopérateurs (si proposition soutenue par minimum 10% des coopérateurs).

1. Élection de deux scrutateurs qui valident les votes.

2. Présentation du projet (version 2014), des neuf premiers mois d'existence et du nouveau plan financier (version 2015). Débat et vote.

Pour tous les détails sur ces changements, voir le document « L’éveil de Médor ».

Icon L’éveil de Médor (1,8 Mio)

3. Élections de coopérateurs au Conseil d’administration

Ah bon, on doit élire quelqu’un ?

Oui.

Médor est géré par deux types de coopérateurs. Les fondateurs (part F) et les coopérateurs (part C). Il faut une majorité dans chaque groupe pour valider une décision. Cela permet aux fondateurs d’être garants de la finalité sociale du projet et aux coopérateurs d’avoir un vrai pouvoir de décision. Si un des deux groupes n'est pas d’accord avec une proposition, elle ne passe pas. Pour plus d’infos, (re)lisez les statuts de Médor (disponibles sur https://medor.coop/).

Minimum deux représentants des coopérateurs (parts C) sont élus membres du Conseil d’administration.

Leur tâche :

  • aimer Médor (et Médor les aimera) ;
  • s’engager pour un mandat de deux ans ;
  • participer à une réunion tous les deux mois environ ;
  • développer la vision stratégique du développement de la coopérative Médor (sans intervention dans les choix éditoriaux réalisés par le Comité de rédaction)
  • participer aux débats et aux décisions autour du projet Médor dans ses aspects de gestion administrative et financière.

Le poste est interdit à toute personne ayant un mandat politique. Il n’est pas cumulable avec celui d’observateur au Comité de rédaction (voir point 4).

Mais ça m’intéresse à mort ça !

Si vous êtes candidat, envoyez un e-mail à AG2015@medor.coop en vous présentant (500 signes, espaces compris). Ces quelques lignes seront visibles sur la page Candidat au conseil d'administration et permettront à chaque coopérateur de découvrir les candidats avant le vote, lors de l’AG du 23 mai 2015.

Je ne suis pas candidat. Comment je suis ce brol ?

Consultez régulièrement l’espace Candidat au conseil d'administration où les candidats se présenteront.

4. Élections d’observateurs au Comité de rédaction

Ah bon, on doit ENCORE élire quelqu’un ?

Oui.

Deux coopérateurs (parts C) sont élus observateurs au Comité de Rédaction.

Leur tâche :

  • participer à environ quatre réunions de rédaction par an ;
  • observer les débats et les décisions autour des sujets d’enquête, de récits et de portraits qui seront publiés dans Médor ;
  • assurer le respect de la confidentialité des débats et des sujets proposés ;
  • rendre compte à l’AG du respect (ou non) de l’esprit Médor ;
  • proposer des pistes d’amélioration ou de débats lors des AG.

Le poste est interdit à toute personne ayant un mandat politique et à tout professionnel de la presse et des médias. Il est incompatible avec un poste d’administrateur et n’est pas ouvert aux fondateurs.

Mais ça m’intéresse à mort ça !

Si vous êtes candidat, envoyez un mail à AG2015@medor.coop en vous présentant (500 signes, espaces compris). Ces quelques lignes seront visibles sur la page Candidat observateur au Comité de rédaction et permettront à chaque coopérateur de découvrir les candidats avant le vote, lors de l’AG du 23 mai 2015.

Je ne suis pas candidat. Comment je suis ce brol ?

Consultez régulièrement l’espace Candidat observateur au Comité de rédaction où les candidats se présenteront.

5. Points éventuellement proposés par des coopérateurs

Vous avez lu attentivement les statuts de Médor (disponibles sur https://medor.coop/) et avez donc lu au point 24.5 que : « Des nouveaux points précis peuvent être inscrits à l’ordre du jour si des coopérateurs représentant le dixième de l’ensemble des coopérateurs de la coopérative le demandent, au moins cinq jours avant la date de l’assemblée. » Soit avant le 18 mai 2015 pour l’AG du 23 mai 2015.

Le nombre de coopérateurs avoisine les 400 personnes. Il faut donc recueillir l’approbation de minimum 40 personnes pour faire ajouter un point à l’ordre du jour de l’AG du 23 mai 2015.

Pour vous permettre d’activer ce droit, vous pouvez envoyer votre proposition, la plus claire et étayée possible, à AG2015@medor.coop. Ce texte sera placé dans l’espace Les points à l'ordre du jour des administrateurs et soumis aux autres coopérateurs.

Vous voyez une proposition et voulez la soutenir ? Envoyez un mail de soutien à AG2015@medor.coop. Votre nom et prénom seront notés à côté de la proposition. Avec 40 soutiens, la proposition sera automatiquement intégrée dans l’ordre du jour.

Candidat au conseil d'administration

Sur cette page, vous trouverez une présentation des coopérateurs qui posent leur candidature pour être membre du Conseil d'Administration de Médor.

Pour rappel, l'Assemblée générale 2015 de Médor élira les membres de son Conseil d'Administration. Le CA doit être au minimum composé de 5 personnes, dont trois fondateurs et deux coopérateurs.

Le choix final sera posé en AG le 23 mai par l'ensemble des coopérateurs. Si vous êtes coopérateur et intéressé à vous engager dans Médor, envoyez votre présentation à AG2015@medor.coop.

Des informations détaillées se trouvent dans le document «l'Éveil de Médor».

Icon «l'Éveil de Médor» (1,8 Mio)
 

Céline Gautier, Alexandre Leray et Olivier Bailly (fondateurs)

Ils ont été élus par leurs pairs fondateurs pour constituer le CA lors de cette période de transition (entre création de la coopérative et première AG), ils représentent leur candidature pour phaser leur mandat de deux ans avec celui des administrateurs qui seront élus lors de l'AG.

Du côté des coopérateurs, six candidatures ont été proposés (via AG2015@medor.coop) :

Claude Archer

« Que Médor reste une voix pour les sans voix, proche du terrain, proche des petits et des ignorés du radar médiatique belge". Père de famille nombreuse et citoyen militant, ma rencontre avec les fondateurs de Médor m'a tout de suite séduit : par leur audace, ils ont la volonté de redonner à la presse son rôle perdu de contre-pouvoir.

Côté cour : je suis un scientifique qui a zigzagué du public au privé, tant sur mer que dans l'espace. Côté jardin, un militant citoyen très actif dans ma commune. Une rigueur scientifique alliée à un fort ancrage sur le terrain...espérons que cela puisse aider cette nouvelle équipe. 

Médor, longue vie à toi et champagne ! »

Aude Garelly

« Franco-italo-belge et...imparfaite, je suis directrice de l'Agence Alter (presse et innovations sociales), je vis à Bruxelles depuis 10 ans.

Chers co-patrons… je propose mon expérience — avec la plus juste distance possible — en financement de projets, en dynamiques humaines, en appui d'organisations sur leur stratégie de positionnement et de changement, et mon envie de faire de la place à un media grand public indépendant et balaise, qui n'exploite ni la crédulité du lecteur, ni ses contributeurs. »

Denis Lambert

« Le projet a du chien !  Voilà, c’est dit en 5 mots. Je pose ma candidature au CA de Medor.  Je le fais avec plaisir, énergie et motivation.  Avec toute mon expérience de gestion de projets dans le monde associatif et avec le recul qui est le mien aujourd’hui,  je crois pouvoir être utile dans un rôle de deuxième ligne. Aider à être explicite dans une stratégie effective, inscrite dans le temps, partagée ; manier dans un projet l’accélérateur, le frein, regarder le GPS ; aider à anticiper (sur les difficultés d’un collectif) ; regarder comptes et budgets avec lucidité ; aller à l’essentiel.  Je crois qu’un CA fait bien son boulot quand il est dans l’anticipation (et ne se mêle pas du quotidien) ; quand il est attentif aux sous ; quand il est disponible comme recours pour gérer d’éventuels conflits.  Ouaf, ouaf ! »

Hélène Spitaels

« Quand on m’a présenté Médor, j’ai tout de suite accroché : sa franchise, son ouverture, ce côté qu’il a d’aller jusqu’au bout des choses et de les décortiquer… En fait, Médor est différent des autres. Et j’aime ça. Et donc, quand il me demande de l’aide, je n’hésite pas. J’ai, je pense, quelques atouts pour le soutenir : une longue expérience dans le secteur associatif, l’expérience aussi retirée du travail en équipe réalisé dans un CA, un attachement sans faille au développement de l’esprit critique et d’espaces pour le débat…

Du coup, Médor, si ce que je te propose te convient, je suis là ! »

Stéphanie Triest

« Je suis coopératrice et candidate à une place d’administratrice au Conseil d’administration de Médor. J’aime sa démarche : proposer des articles de fonds qui prennent le temps de nous donner les clés de compréhension des sujets choisis. J’ai été journaliste durant sept magnifiques années à Télé Bruxelles et suis désormais attachée de presse au CNCD-11.11.11. depuis… début mai ! J’ai la conviction que nous sommes tous, qu’on le veuille ou non, responsable, acteur du monde qui nous entoure. Autant l’assumer. Cela passe aussi à mes yeux par la création de nouveaux modèles médiatiques, propices à refléter la complexité de notre réalité belge, en particulier. »

Nicolas Wallet

Nicolas Wallet, 38 ans, est fondateur de quatre coopératives en France et a participé à la création d'une dizaines d'autres. Il est président de GrandsEnsemble (société coopérative qui rassemble des entrepreneurs lillois), directeur financier et administratif de Smart Belgique, a plus de facilité à lire des rapports de comptes que des mooks. Ce qui est un bon signe pour le CA…

Candidat observateur au Comité de rédaction

Sur cette page, vous trouverez une présentation des coopérateurs qui posent leur candidature pour être observateur au Comité de rédaction de Médor. 

Le choix sera posé en AG le 23 mai par l'ensemble des coopérateurs. Si vous êtes coopérateur et intéressé à vous engager dans Médor, envoyez votre présentation à AG2015@medor.coop.

Des informations détaillées sur se trouvent dans le document «l'Éveil de Médor».

Icon «l'Éveil de Médor». (1,8 Mio)
 

Malika Azmano

« Je m'appelle Malika Azmano, j'ai 45 ans et j'habite Liège avec ma fille de 15 ans depuis 2 ans et demi. Avant cela, j'ai habité, pendant 20 ans à Charleroi que j'ai fui car, je ne supportais plus l'ambiance morbide et désespérante qui y régnait. J'ai entamé un master en politique économique et sociale cette année et suis actuellement en création sur un spectacle de théâtre-forum sur le thème de l'emploi.

Je m'intéresse beaucoup à l'actualité et aux politiques économiques et sociales. Malheureusement, je constate que les media, et surtout les media tv, font plus de show que de l'info. Je vous avoue donc, que je cherche désespérément de l'info et espère en trouver chez Médor.

J'ai un regard fort critique sur ce qui m'entoure (limite, un peu chieuse, mais bon c'est plus fort que moi) cela dit j'essaye de faire en sorte que ce regard reste constructif, ainsi j'espère pouvoir contribuer aux débats.

Bien à vous

Malika Azmano »

Laure Derenne

« Bonjour,

A l’occasion d’un Medorware, j’ai découvert les valeurs et la philosophie de Medor. J’ai tout de suite été emballée par ce projet innovant porté par une équipe interdisciplinaire dynamique, réfléchie et ouverte. Ca m’a donné envie de poursuivre les échanges, d’en savoir plus et, pourquoi pas, de devenir partie prenante du processus de construction et d’amélioration de Medor.

Je m’appelle Laure, 30 ans et je travaille dans une ONG d’éducation au développement. On y aborde notamment, avec nos publics adolescents, l’importance des médias et du rôle qu’ils jouent sur notre perception du monde, en soulignant l’importance que les « consommateurs d’informations » que nous sommes restions attentifs à la qualité des médias. Devenir observatrice au comité de rédaction, c’est en quelque sorte joindre le geste à la parole et m’impliquer pour des formes de médias que je souhaite soutenir : un journalisme “ non standardisé ”, qui se donne les moyens d’aller au fond des choses et qui offre une réelle plus-value par son choix de sujet ou son angle d’approche.  »

Anne Marsaleix

« Bonjour,

Je m’appelle Anne Marsaleix et je suis traductrice et correctrice freelance depuis presque dix ans, deux métiers qui consistent à se mettre constamment dans la peau d’un lecteur attentif et critique.

Lectrice régulière de la presse, je crois avoir trouvé dans l’esprit de Médor ce qu’on ne trouve que trop rarement en Belgique : des papiers de fond qui ne négligent pas la forme, mais aussi un modèle économique capable d’assurer l’indépendance qui fait aujourd’hui défaut au secteur.

Au-delà de mon intérêt personnel, c’est dans une optique de participation citoyenne que je me présente au poste d’observatrice au Comité de rédaction : veiller au respect des engagements philosophiques et rédactionnels de Médor et tenter de donner une voix aux coopérateurs et au lectorat auprès du Comité et de l’AG.

Pour une fois qu’un comité de rédaction ouvre ses portes à des profanes, j’ai envie d’en profiter pour y apporter mon regard extérieur et une petite pierre à ce grand édifice.

Bien à vous,

Anne »

Yasmina Millich

« Bonjour, 

en tant que coopératrice au projet Médor, je souhaite poser ma candidature comme observatrice au Comité de rédaction.

J’ai travaillé pendant longtemps au sein de la rédaction de la RTBF comme assistante de production… j’ai pu observer de près les rouages d’une rédaction télé, son fonctionnement et la manière de construire un Journal TV. J’ai envie de soutenir Médor dans sa genèse, et d’accompagner ce projet en apportant un regard extérieur et une vision plus “ pragmatique ” de la diffusion de l’information et de son relais vers le public.

Je m’engage à assister à 4 réunions de rédactions par an, aux AG et de jouer le rôle de rapporteur de l’un vers l’autre dans le plus grand respect de la confidentialité et de l’esprit “ médorien ”. »

Isabel van Stappen

« Bonjour,

C'est en promenant mon Médor (qui s'appelle Maëly) que j'ai découvert votre vitrine à l'enseigne
interpellante…

Que pouvait bien signifier ce “Médor, les yeux ouverts”…

En parcourant votre site web, j'ai été enchantée par une telle initiative dans mon pays, ma ville,
mon quartier.

Journaliste de formation, j'ai expérimenté plusieurs projets en 30 ans : service de presse
culturelle, lancement d'un magazine, coordination de la communication aux Auberges de
Jeunesse. Actuellement, je travaille à Molenbeek pour une association qui offre du soutien
scolaire aux enfants défavorisés.

J'ai 52 ans, suis mère de deux enfants de 20 et 18 ans.

Votre projet m'enthousiasme car il est porteur d'ouverture, d'énergie et de visions neuves.
J'aimerais, bien modestement, y apporter mon regard.

Bien à vous »

Les points à l'ordre du jour des administrateurs

Sur cette page, vous trouverez des points à l'ordre du jour proposés par des coopérateurs. Ces points doivent être à la fois précis, concernés la coopérative et doivent pouvoir déboucher sur une décision.

Si vous êtes coopérateurs et que vous soutenez un de ces points, signalez-le à AG2015@medor.coop et nous placerons votre nom à côté de la proposition. Toute proposition récoltant 10% des voix de coopérateurs (à savoir 40 personnes) sera automatiquement intégrée à l'ordre du jour de l'AG 2015.

Procès verbal

AG Médor, Halles de Schaerbeek, samedi 23 mai 2015

 

14h00

accueil des coopérateurs et vérification de leur inscription.

14h20

Début de l’AG. 86 coopérateurs présents (dont 14 fondateurs), 28 coopérateurs représentés. Tout le monde a reçu les documents sur les plans financiers, l’explication des activités menées par les fondateurs, les comptes, la lettre de la Sowecsom, la liste des candidats aux élections

Céline Gautier présente l’équipe des fondateurs de Médor. Résume le projet Médor. Explique le déroulement de l’AG. Deux scrutateurs sont choisis dans la salle parmi les coopérateurs pour contrôler les élections.

14h30

Quentin Noirfalisse présente le plan financier de départ. Plan A : 3800 abonnés. Explique la philosophie de Médor : paiements dignes, impression en Belgique, publicité éthique… Et précise qu’on a caclulé le coût annuel et le nombre d’abonnements qu’il faudrait pour honorer ces exigences.

14h45

Anouchka Vilain présente les démarches éffectuées par l’équipe de Médor depuis 9 mois pour défendre le projet (réunions, week-ends, Médorwares, recherche d’abonnés et de coopérateurs, travail sur les réseaux sociaux, appel aux soutien d’associations et de personnalités.

14h55

Olivier Bailly présente la situation financière : en fonction des chiffres actuels, réflexion menée sur les perspectives. Le plan A n’est pas atteint. On continue ou pas ? Les fondateurs proposent un plan B. Des contacts sont pris avec la Sowecsom. Une contrainte : 1300 abonnés requis pour le mois de septembre. Si c’est atteint, elle double le capital de Médor.

15h05

La parole à la salle :

  • Questions des coopérateurs sur le plan financier ?
  • Votre définition du travail de qualité ?
  • Votre position sur la publicité ?
  • Le leadership tournant, pourquoi ?
  • Quelle distribution envisagée ?
  • Quid du numérique ?

15h35

Le plan B est mis au vote à main levée. Acceptation par les coopérateurs par une très large majorité.

15h45

Pause

16h00

Chloé Andries explique les votes à venir. Pour les deux observateurs au conseil de rédaction et au CA. Mandats d’un an pour les observateurs, de deux ans pour les administrateurs. Vote par bulletins.

Les canditats pour le CDR présents (Anne Marsaleix, Isabelle van Stappen, Yasmina Millich) se présentent, les autres (Laure Derenne, Malika Azmano) sont présentés.

Question d’un coopérateur : ne faut-il pas voter la décharge aux administrateurs actuels ? Les statuts de la coopérative prévoient que non. C’est prévu après l’exercice de 2015, soit lors de l’AG de 2016.

16h10

Explication du fonctionnement du CA. Présentation des candidats. Deux minutes chacun.

Claude Archer, Aude Garelly, texte de Denis Lambert, Hélène Spitaels, Stéphanie Triest, texte de Nicolas Wallet.

Question d’un coopérateur : les candidatures ont-elles été screenées ? Oui.

Les séparations sont-elles claires entre le CA et le CDR ? Oui.

Ne craint-on pas une interférence avec Alter-Echos, via la présence de Aude Garelly ? Elle répond et rassure.

Explication du vote : dans chaque catégorie, deux votes à exprimer.

16h45

Le vote a lieu, suivi du dépouillement avec les deux scrutateurs.

Pierre Huyghebaert, Ludivine Loiseau et Alexandre Leray expliquent le choix des logiciels libres et les perspectives que cela offre.

Questions et discussion avec la salle.

  • Avez-vous eu beaucoup de propositions de sujets ? Comment allez-vous organiser les binômes ? Peut-on vous proposer un projet visuel ?
  • La version PDF du Bug ne comportait pas de liens actifs, pourquoi ?
  • Avec les outils que vous avez présenté, sera-t-il possible d’ajouter un blog à votre site ?
  • N’y aurait-il pas lieu d’organiser un groupe de coopérateurs pour vous aider à préparer des activités ou à faire des vérifications ?
  • Les parrains, comment sont-ils choisis ?
  • Qui forme la première équipe de rédacteur en chef et secrétaire de rédaction ?
  • Comment élargir la distribution et impliquer des coopérateurs ?

17h10

Résultat des votes.

Au CA :

  • Aude Garelly
  • Hélène Spitaels

Au CDR :

  • Laure Derenne
  • Anne Marsaleix 

17h20

Benjamin Moriamé explique le besoin de poursuivre la recherche d’abonnés et de coopérateurs et le rôle que peuvent jouer les coopérateurs

17h30

Fin de l’AG.