Enquête

Commerce de passeports : ce Belge champion d'Afrique

Enquête de l'Agence Reuters, suivi prévu par Philippe Engels dans Médor

La firme belge Semlex, opérant au départ de Bruxelles, a gagné l’essentiel de ses contrats en Afrique. Elle produit des passeports par millions, en tire de juteux profits et cela attise la curiosité de la police. L’agence de presse Reuters publie une grande enquête sur les dessous de ce commerce étonnant. Philippe Engels prolongera l’investigation dans Médor, demain, 23 décembre, en apportant des développements belgo-belges.

Logo SemlexEnquête sur une firme qui ose tout pour inonder l’Afrique de papiers d’identité biométriques, valant de l’or pour les fournisseurs, leurs intermédiaires et ceux qu’ils séduisent pour gagner les marchés à six zéros. Son nom ? Semlex. Pas très connue en Belgique alors que son patron est un Belge né en Syrie - Albert Karaziwan - et que son quartier général est établi à Uccle.

Cette longue investigation est publiée, ce vendredi 22 décembre, sur le site de l’agence de presse Reuters.

Dès demain, 23 décembre, sur le site de Médor, les développements belges de cette grande enquête : la toile d’araignée d’un patron qui parle à l’oreille des dirigeants africains.

Publication en ligne: 22/12/2017.